La démocratie consume

La démocratie consume

... La démo(n) crassie CONsomme ...

 Le peuple a le pouvoir sans le savoir car le système l'a éloigné de sa mémoire - Letizia De Iuliis

Voici une partie de mes billets d’humeur concernant le ‘système’ écrits au fil du temps/d’antan  pour une remise en question continue avec discernement et bienveillance…

J’annexe(rai) l’un ou l’autre article lié, cependant et vu que tout est relatif, je vous invite à circuler, naviguer sur mon site pour (a)voir vos propres points de vue qui s’ajusteront au-fur-et-à-mesure des allers-retours… Il est possible de partager ceux-ci en commentant en bas de page afin d’établir une connexion avec moi et qui vous lira.  Cela dans l’intention de grandir et d’avancer ensemble…  Bonnes lectures !

"Quand on est con, on est con..." (Georges Brassens)

Coluche

Big brother is watching you. It's just for your security - Georges Orwell 

C'est la Saint(e)-"George(s)" aujourd'hui.  

Je l'ai décidé car on peut inventer la "journée de ..." tout ce que l'on veut désormais !  Il est impossible de reculer mais il est possible d'arrêter d'avancer dans cette direction. Combien de tests, de preuves et de justifications va-t-il encore falloir ? C'est pourtant logique non ? Tant que l'on ira contre Nature, cela s'aggravera ! Les matières toxiques entraînent des comportements toxiques et des comportements toxiques entraînent l'augmentation de comportements toxiques et la mort de la Nature.  J'écris volontairement Nature avec une majuscule pour comprendre qu'il s'agit de la mort de la Vie. Vie avec une majuscule pour comprendre que c'est la mort de la Terre. Terre avec une majuscule parce que Mort... Alors, tilt ?!  ou est-il préférable d'attendre si vivre sur Mars est faisable ?!  ou est-il préférable d'attendre de savoir ou pas s'il y a un paradis ou un enfer ?! ou est-il préférable d'attendre le règne des licornes ?! ou est-il préférable d'attendre que la masse fasse autrement car pour le moment l'adage dit que l' "on a toujours fait comme ça" (mais qui est "on" ?) ou est-il préférable d'attendre de savoir ou pas jusqu'à quel point on peut être con... ou ... ou... Tout est (re)lié donc tout peut être testé et chiffré mais quel est le plus urgent ?  Si l’on comprend par rapport à un sujet, on a compris pour le reste bon sang ! Il faut toujours des études, des appuis et des tests qui sont utiles certes mais trop is te veel. Et, ce fameux “pseudotest QI” qui lui aussi fait ressortir des “pseudochiffres”. Le quotient est le résultat d’une division : “Diviser pour mieux régner” ! Alors, retilt ?!  Cependant, le plus gros problème est d'attendre une catastrophe pour (ré)agir ! Et encore, les catastrophes dites "naturelles" à l'heure actuelle sont nommées avec des prénoms afin d'habituer encore plus notre cerveau à juste trouver/chercher/avoir un bouc émissaire, un coupable, ... car le monde est conditionné comme tel pour que le mot responsabilité perde tout son sens. La victime actuelle est, je la nomme : la fatalité. Plus souvent citée comme ceci : "Mais qu'est-ce que tu veux faire ?" (Sous-entendu : Trouve une solution. Si elle ne fonctionne pas ce sera "de ta faute" et si elle fonctionne, "on" se l'approprie...) ou comme cela : "C'est comme ça, on n'a pas l'choix !", et j'en passe. (Les faits valent mieux pour convaincre que de belles paroles pour attendrir ! George Sand ; La ville noire). Les scientifiques ont leurs rôles par rapport aux politiques mais nous sommes plus nombreux et notre pouvoir est là : responsabiliser notre consommation.  « Quand nous avons dépassé les savoirs, alors nous avons la connaissance.» - Georges Moustaki.

Joyeuse Saint-Georges !  Deux pour le prix d’une ^^

« Si tu as une pomme, que j’ai une pomme, et que l’on échange nos pommes, nous aurons chacun une pomme.  Mais si tu as une idée et que l’on échange nos idées, nous aurons chacun deux idées. »  +  « Vivre ce n’est pas se trouver, c’est se créer. » - Georges Bernard Shaw

©Letizia De Iuliis - La Joyeuse Penseuse - le 12 novembre 2017

Le pouvoir du “Télécran” (Georges Orwell ; 1984)

Allez courage, depuis tou-jours, le système (appelle-le comme tu le sens) met tout en place pour dé(con)centrer et éloigner l'humanité... Être fort pour boycotter les médias et les mauvaises paroles et images.  Si personne n'était atteint, si personne n’était sous le(s) coup(s) des émotions et sentiments qu’il veut mettre en avant (peur, colère, dégoût, tristesse, révolte, découragement, abandon, ...), il n'aurait plus ce gigantesque pouvoir.  Il a le pouvoir qu'on lui donne. Le mal entraîne le mal en paroles et en actes.  Il pollue les pensées et les rêves.  Je ne diffuserai pas les images qui circulent pour le moment (“perpétuel”) car j'aurais l'impression de devenir "journaliste"...  Alors juste essayer de laisser les pensées négatives (=trop désagréables) passer afin qu'elles ne s’imprègnent pas car c'est ce qu'il cherche... Plus sérieusement, j'entendais un matin à la radio « l'Histoire se répète... » et là, je comprends que si elle se répète c'est que l'on n'a pas compris.  Ce sont les comportements et la communication qui doivent évoluer et non le système.  Le pouvoir est un parasite.  Le pouvoir est comme l’ombre de Peter Pan.  La quête perpétuelle de certains qui oublient qu’une fois la nuit tombée, elle disparaît.  Même si dans la masse des parasites (r)envoient du lourd, elle est la base de la pyramide !  J’ai choisi de n’être pas parasite et de naître mieux. Le bien entraîne le bien et pour le mettre en avant, il est nécessaire de côtoyer le mal sans le laisser envahir l’(être) à venir.  Le meilleur est avenir...

©Letizia De Iuliis - La Joyeuse Penseuse - le 20 juin 2018

Quelques actualités-exemples perpétuelles

En-file ton gilet... ou pas...

Je bloque, tu bloques, il bloque...

Ce n'est pas la circulation routière qu'il faut bloquer mais la circulation monétaire.  Il n'y a pas que la hausse du prix du carburant qui importe mais bien la (sur)consommation en général.  Le système va chercher l'argent où il a encore le pouvoir d'en prendre et concernant le pouvoir d'achat les choses bougent donc le système est dérangé.  En bloquant la (sur)consommation insensée, en boycottant là où le système bouffe la santé, le bon sens et l'argent et en consommant malin (… ; émissions/films/reportages/… cultivant et culturels ; petits commerces, artisans, ... local... ; à juste milieu entre besoins, envies et pulsions ; … ; …) c'est agir en toute logique et sans gaspiller son énergie à finalement s' "auto"-bloquer en agissant comme le système le prévoit/veut.
Bloquer en restant chez soi aura plus d'impact.
Pour bloquer les routes, il faut consommer " le " carburant trop cher...
Les 16, 17 novembre 2018 et autres jours de NOTRE vie, prenons soin de nous en réfléchissant à ce qui est plus judicieux... Si on veut bloquer ben alors bloquons, bloquons plus et mieux que les routes... Idée en passant...
Les gilets jaunes + Les policiers bleus = Le vert, j’espère ..., les racines, …
Et ce qui devait arriver arriva... Le système saura contrôler par la violence ceux qui se rassemblent en masse et la masse finira par répondre par la violence.  Ce qui fera peur à ceux qui ne sont pas dans le rassemblement et qui regardent à travers un écran ce qui est décidé de montrer ou non... Le système s'attend(ait) à ce comportement ... Bloquer en gaspillant son énergie, c'est ce que le système veut mais bloquer dans "l'union fait la force" (union intelligente et non union au sens premier du terme s'il vous plaît) : en restant chacun chez soi, bloquer le pays = rester immobiles mais dispersés ... réfléchir s.v.p. et éteindre la télévision avec ces " journalistes " endoctrinés !  Il n'y a pas que le carburant, c'est un "tout" donc rester une journée chez soi aura plus d'impact (avec un service hospitalier assuré et les petits commerces de proximité ouverts). Bloquer sans se faire mal.  Le "diviser pour mieux régner" utilisé intelligemment ! 

©Letizia De Iuliis - La Joyeuse Penseuse - le 25 novembre 2018

Bonne année, bonne (re)sentez !

Pour 2019, je souhaite la prise de conscience, la responsabilité et le respect.  Ce qui sous-entend entre êtres vivants et non entre pseudo-statuts définis par le système dont on se plaint en agissant identique-ment.  Stop à l'identité abrutisée de culs de poule caquetant en tournant autour d'un ego déformant le "coût" serré d'étouffement et donc go pour l'individualité autonome et utile.
C'est trop tard pour accorder de l'importance à la bienséance et aux démarches protocolaires. Parler sans agir ou laisser l'autre agir pour en tirer ensuite profit, je dis non ! Stop à cette quête de pouvoir et de pseudo-autorité mal placée avec/en manque de (re)connaissance !
Il s'agira ici d'une juste (r)évolution qui est en route depuis plus longtemps que d'autres et moi le radotons. Tous ces colibris ombrés et/ou illuminés...
(R)éveil en cours pour ce réveil-lon que je vous souhaite bon (en) sens (en dehors des excès de zone d' "un confort") (a)menant difficilement et en-fin à danser sa vie confortablement.

©Letizia De Iuliis - La Joyeuse Penseuse - 30 décembre 2018

Sers pantin et servez, vous au serre vice(s)

Greta

Illustration pour réfléchir en général sans Greta Thunberg et sans études et chiffres scientifiques à l'appui. Le sujet principal étant logiquement : la Terre Malade. Les thèmes qui en découlent et que le système s'accapare pour que les pensées et les actes aillent d'un extrême à l'autre sont : le déni, le bouc émissaire, le jeu de pouvoir selon le titre/l'âge/..., ... Alors, on y va ?  Sans "passer par quatre chemins" pour se perdre et se retrouver ensuite au point de départ ? Exemple : si on met de côté que c'est Greta et que c'est mal formulé.  Quand elle dit : " ...je veux que vous paniquiez...", ce sont ses/nos craintes dont elle parle. Soyons juste s'il vous plaît car si on passe par un chaos grave, dangereux, ... ce sera la panique... Les ateliers philo aident à (re)formuler et accueillir les émotions. Sortons du système inhumain et des extrêmes déroutant les pensées le plus et le mieux possible...

En prenant l’exemple de Greta … Qui est-elle ? Hum... Quoiqu'il en soit, je constate souvent voire toujours que la quête d'un bouc émissaire est bien ancrée/encrée dans le système ‘systémimique’ dans lequel nous (ne) vivons (pas) ... Évident qu'il est plus difficile de la cerner que Macron et ses facettes faciales plus que flagrantes... Quand certaines personnalités publiques sont souriantes et "bien gentilles" en disant des "choses fortes", cela séduit (ou pas)... Ici, il est question du contraire, d'un côté moins perceptible et un peu robotisé mais l'autre extrême n'est-il pas robotisé également ?  Un exemple évident est de regarder les pseudos-sourires des photos publiées en masse sur les réseaux... Les yeux ne sourient pas forcément donc le sourire est forcé... et c'est là tout le problème du faussaire dans lequel "on" (ne) se trouve (pas) quotidiennement... Quand sera-t-on ego-centré en profondeurs et non en agresseurs, en chercheurs ayant oublié que c'est soi que l'on veut trouver, ... ?
J'aime dans cet article ; “Greta la science” de Michel Onfray (à lire avec discernement) qu'il soit souligné que LA Science est et est et est ... je lie à cela les politiques, les religions, les..., les..., ... Cette pseudo-volonté "étiquetante" d'appartenir à une science, une religion, un parti politique, un régime alimentaire, ... Un côté sectaire pour tout est lourd, éprouvant et minant... Exemples : Pierre Rhabi est souvent critiqué par jalousie mesquine d'avoir une image de paysan "pauvre" se faisant du fric en utilisant ce qu'il revendique... pfff ... Pourquoi ne pas juste écouter et sentir son discours et prendre ce dont on a besoin ? A-t-on le pouvoir sur le reste ? Est-ce vrai ? Et même si c'est vrai... quel est l'essentiel ?  S’il était en costard, on dirait que « c’est bien beau ce qu’il revendique hein ! ».  Idem, Françoise Dolto est souvent dite "coupable" de la création de la génération d'enfants-rois... et les attaques y vont (son fils gros et j'en passe...)... alors que quand on l'écoute et la lit... elle revendique tout le contraire ! ... pfff... Pourquoi s'occuper de la personne au lieu de s'occuper de sa (propre ... hum...) personne.  Il y a toujours quelque chose à (re)dire ! Autre exemple, avec Céline Alvarez où elle est jugée de s'approprier des méthodes qui existent déjà etc... etc... (Bien que mon avis persiste : une méthode naît de l'apprentissage et l'apprentissage ne naît pas forcément d'une méthode... car cela doit venir de la personne, de ses besoins, de ses envies et donc de l'enthousiasme qui en découle... C'est une autre discussion mais c'est intimement lié car l'endoctrinement à la quête de la facilité est constant : dans mon premier métier, c'est "quelle est la méthode parfaite pour apprendre... ?" hum... et les enseignants sont frustrés quand un formateur ne leur donne pas la solution-miracle... C'est similaire ici, il n'y a pas de solution-miracle... Il y a la magie-miracle de la vie et du vivant que l'homme veut contrôler en oubliant alors d'être... vivant. D'ailleurs nombreux sont ceux qui parlent de méthodes dans l'activité méditation-philo à la mode en ce moment. C'est agaçant mais il m'est impossible de savoir qui le met en avant parce que c'est la mode ou qui met en avant parce qu'il y croit... Personnellement, je me répète, je le ressens/l'apprends/le prends en moi, ... et je surfe sur la vague actuelle qui met cela en avant... Jean-Jacques Goldman a chanté : «  ... et s'il le faut j'emploierai des moyens légaux ... »... Exemple fréquent et systématique quand je vais à une conférence et que j'entends en marchant vers la sortie des critiques négatives à tout va. J'ai conscience que ce sont les frustrations qui sont exprimées de la mauvaise façon mais ces personnes en ont-elles conscience ? (Cela peut être aussi de la bêtise et donc de la méchanceté... autre discussion...). La question à se poser : qu'ai-je appris sur/pour moi en allant à cette conférence ? Donc ici, que suis-je en train d'apprendre en lisant cet article ?  Pour y revenir, j'aime que les liens avec les astres soient mentionnés car je pense que la médiatisation de cette jeune personnalité est une prise de pouvoir sur l'étouffement de tels sujets jamais abordés dans le monde médiatique populaire (sauf pour faire et diffuser une émission qui "fait genre"...) ...
Le système a mis en place ce fonctionnement de bourreau-victime-sauveur de manière extrêmement malsaine. Donc oui cette personnalité est sans doute utilisée et soyons honnêtes, quel que soit l'âge des personnes, l'envie et parfois le besoin de secouer le cocotier est là !  Ici, l'adulte serait perturbé par une "enfant" donneuse de leçons mais quand c'est pour filmer un bébé à qui on fait croire qu'il va mordre dans un morceau de pizza pour ensuite lui fourrer une cuillerée de purée ou autre dans la bouche en se moquant des pleurs de celui-ci qui va donc développer une crainte voire une peur au moment des repas, un manque de confiance, d'estime, ... et en prime, avoir l’exemple de ce qu’est humilier parce que c'est bien entendu publié sur les réseaux sociaux... (autres exemples ou tilt ? J’en ai un où un parent sur le pot demande du papier à ses Petits, fait croire qu’il a du caca sur la main à l’aide d’un "excellent trucage"  et ceux-ci sont prêts à vomir… C’est prémédité, filmé et diffusé en masse et ça se marre en précisant que c’est pour toutes les fois où ça leur est arrivé bébé !  Je continue ?) ... . " Tu es l'adulte donc tu as le pouvoir et tous les droits sur l'enfant... hum... ".  Mais bon sang (re)prend le pouvoir et les droits de/sur ton enfant (enfance) intérieur(e) ... ! ...

Une chose sûre est que l'éloignement du "vrai sujet" est "réel" et le "divisé/diviser pour mieux régner" fonctionne (mais qui/quoi règne ?)...

Je terminerai en pensant aux 3 passoires de Socrate, aux 4 accords toltèques de Miguel Ruiz et au discernement : indices-pensables !

©Letizia De Iuliis - La Joyeuse Penseuse - le 25 juillet 2019

CONsommation ... consommACTION

Boycott = consommation apaisée/apaisante

Et c’est comme ça qu’on s’aime... comme ça qu’on consomme... Somme... Somme...  –  Stromae ; Carmen

Il est difficile de sortir de la norme pour pouvoir continuer à mener une vie dans cette normalité imposée.  J'ai envie de dire qu'elle n'est pas obligatoire pour autant.  Sur une année civile, les "excuses" d'achats de "cadeaux" fusent : Saint-Valentin (pseudo preuve d'un amour... avec la possibilité absurde de recycler le sapin de Noël en sapin de Saint-Valentin... hum, autre discussion...) ; Pâques et sa poule, son lapin, ses œufs, ... ; Saint-Nicolas et son Père Fouettard hum ; Père Noël, le saint Nicolas bis ; Noël et ses divers symboles ; anniversaire ; bulletin scolaire ; la petite souris pour les dents de lait (comme si l'enfant avait "bien travaillé" alors que c'est naturel et que c'est une partie de son corps qui disparaît à cause d'une souris... hum...) ... Acheter, acheter, acheter, ... n'est pour moi plus offrir... Au fil des moments, j'axe mes (achats de) cadeaux en 3 temps :

  1. Je vois quelque chose qui me fait penser à quelqu'un (un besoin ou un plaisir) et je l'achète pour lui offrir de suite ou lors d'une occasion, d’une rencontre. (J’ai une "boîte à offrir" contenant du neuf et du recyclé… Celle-ci sert aussi dans les donneries…).
  2. Je demande à la personne ce dont elle a besoin et/ou ensuite ce qu'elle désire.
  3. J'offre une découverte gustative ou autre réalisée par moi ou, un bon d'achat ou, une participation à un achat onéreux ou, encore la fameuse "enveloppe" (dringuelle) afin que la personne gère pour elle-même.

Ensuite, il y a la consommation au quotidien. Parler des enfants certes, mais c'est identique pour les "grandes personnes". Chacun a besoin de créer, d'imaginer, d'inventer, de faire avec ce qui est déjà là.  En premier lieu et dans notre société, c'est au sein du foyer puis, dans la nature et l'interaction avec celle-ci (autres individus, animaux, végétaux, ... : le vivant), ensuite dans le domaine artistique tant dans les traces passées que contemporaines et enfin dans la fantaisie et la technologie matérielles.  Il est difficile de s'ennuyer en s'intéressant aux trois premiers points cités ci-avant. Bien que l'ennui est important voire primordial pour pouvoir apprendre, se questionner, prendre du recul, imaginer, se reposer, rêver, ... Avec tout cela y a-t-il encore du temps pour rester des heures dans un supermarché, un magasin, … face à ce gavage de choix à faire et de tentations ? Si grandir avec l'habitude d'aller à l'essentiel est pratiquée le plus tôt possible, l'éloignement des "grandes surfaces" (alimentaire, vestimentaire et technologique) se fera spontanément et automatiquement. Ces pièges n'auraient même plus lieu d'exister.  Comment le système a-t-il endoctriné l'homme au point qu'il en oublie ses besoins vitaux ?  L'héritage du "manque" par la "compensation matérielle" et/ou quantitative doit cesser.  Un exemple avec la Saint-Nicolas : c'est l'adulte qui est plus excité que l'enfant et donc l'enfant joue le rôle attendu par l'adulte.  Et de manière malsaine, le grand joue au chantage affectif soit en "achetant l'amour" du petit et (parfois) en grande quantité ; soit en menaçant avec des "si" de serpent ; soit en mentant jusqu'à perdre haleine et en enlevant tout le côté magique ; soit en reprochant à l'enfant de "ne pas jouer avec " ; soit ... ; soit ... Sans oublier la culpabilité des parents perdus car peu de moyens "d'acheter des cadeaux"... Mais qu'est-ce qu'un cadeau ? Le tout est de "faire au plus simple" et d'avoir confiance au Petit car, être envahi est contraire à ses souhaits.  Pour ma part, c'est le mieux possible :

- un cadeau à lire (d’occasion : bibliothèque personnelle, boîte à lire, … ou acheter chez un petit libraire : si possible)

- un cadeau à jouer (jeu ou jouet de bonne qualité et/ou d’occasion)

- un cadeau à manger (le plus sain possible) ou un repas/goûter ensemble

 - un cadeau à porter (vêtement, ...) ou un autre besoin qui peut aussi être offert à travers un bon d'achat ou la dite "enveloppe" (dringuelle) ...

Et, à chaque période (pseudo-imposée ou non), le plus important est un moment ensemble, un moment d’échange(s) et de partage(s) : du "temps" (même court) qui ne reviendra pas... et qui peut faire office de cadeau.  A travers ces possibilités, cette petite personne peut également choisir …

Voici pour terminer ce paragraphe un message-exemple qui pourrait être utile pour faire passer un message qui ferait passer un message qui … Je passe donc le relais : "Je profite des appels de plus en plus nombreux aux boycotts (que je pratique le plus et le mieux possible depuis des années) et de l'approche des fêtes pour demander à mon entourage de ne plus nous offrir de chocolat-consomm, attrape-nigauds et autres ruine-santé de supermarché, hypermarché et autre grande surface... ça ou jeter votre argent à la poubelle c'est kiffe-kiffe !  Je prends l'exemple du chocolat qui est un des plus flagrants : les chocolats de la Saint-Nicolas, les calendriers de l'Avent, les œufs et autres figurines de Pâques, ... (Soit ça n'a pas de goût, soit ça rend boulimiquement accro... et cela engendre des déchets).  Je suis loin d'être parfaite et que la première personne qui réussit à "tout boycotter" me jette la première pierre (ben oui je suis née comme vous dans ce système ^^) mais, les marques (Ferrero, Nestlé, Milka, ... pour ne pas les citer et autres sous-marques...) de ‘mauvais’ marchés entrent le moins possible chez moi.  Le moment des fêtes est une invasion !!  Il y a assez d'excuses et d'occasions d'en manger à l'extérieur pour en avoir le minimum à "l'intérieur".  J'opte de plus en plus pour un "achat pour dire d'offrir en prenant soin de l'autre" (fait maison, petit commerçant ou 'craquage' du moment en petite quantité...) qu'un "achat pour dire d'acheter" (en grande quantité au cas où et parce qu'en promo) prenant soin des entreprises voleuses en particulier de bon sens.  ©Letizia De Iuliis - La Joyeuse Penseuse - le 26 septembre 2018

Hors de la course aux courses, je vous souhaite de joyeuses fêtes/’faites’ d'imagination et créativité respectueuses de chaque être ! "

©Letizia De Iuliis - La Joyeuse Penseuse - 2018

Complément élémentaire : La santé en péril du bouc émissaire : l’enfant dit « excité »

 

Quand on pense qu'il suffirait que les gens n'achètent plus pour que ça ne se vende pas - Coluche

ET quand on pense que "tout " a été programmé comme vendable/achetable…

Quand la carte bleue, l’écran tactile, la manette, … brûlent au-delà des doigts …

Ce n'est pas un #pray for Amazonia/Australia publié en mode "ce sera le sujet de conversation principal demain au boulot en buvant sa canette de Coke, en mâchant son jambon dégraissé, en admirant sa nouvelle colo, en déballant une gaufre, en intercalant les derniers potins, en… , en… hein !" qui va changer quelque chose... Sauf ! Sauf si en brandissant ce # ou autre manifestation symbolique d’impuissance et de mal-être, "on sait ce qu’on fait et dit" et pourquoi, pour quoi, pour qui, … Ce sont des manifestations, des publications, des…, des… de masses accordant de l’importance à ce qui ne va pas (absurdes, abondantes, … et parfois même très grossières tellement les émotions sont envahissantes, car oui cela arrive et c’est souvent reproché, surtout aux enfants…) qui vont entraîner toutes sortes de commentaires et de discussions pour tourner en rond carré. Par contre, des manifestations, des publications heureuses et positivement réalistes en conscience de ce qui ne va pas :  ‘ttention hein (accent belch ^^), ça peut fortement déranger un malheureux chronique… et/ou un assoiffé de pouvoir… ça va par moment ensemble (autre discussion…).  Que chacun fasse ce qui est en son pouvoir bon sang ! Faire ce qui est possible de faire au mieux et de là où on (en) est ... Exemples : boycott des grandes ‘mauvaises’ marques ; consommation locale ; zéro déchet ; boycott des médias laveurs de cerveau, boycott du passé (sauf pour la résilience, les souvenirs et la transmission), boycott de se mêler des affaires/à faire des autres, boycott de courir en croyant éviter la mort, alors que l’on va tous mourir mais qu’on ne veut plus l’accepter, y penser (même le dire aux enfants est difficile car on dit que la personne est partie : elle va revenir ? ou montée au ciel : elle vole ? j’peux voler aussi ? ou …). Bref consommer sensé et logique à tout point de vue le plus et le mieux possible sans penser que "ce n'est pas grand'chose".  Les dons que certains ont fait pour une cathédrale... hein... et bien ici c'est pareil... ça crame !!  C'est un don vital car ce n’est pas un bâtiment à reconstruire.  Et l'énergie est gaspillée à tergiverser ou à jouer à bourreau/victime/sauveur avec des dés pipés. Seulement 'y a pas de versement à faire en mode moutons ... 'y a à (ré)agir... hum… en gardant à l’esprit la déclaration universelle des droits de l’homme dont je citerai par exemple l’article 3 : Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.  C’est valable pour TOUT le Vivant !

Des individus (petits et grands) se font déjà entendre depuis "longtemps" et de tellement de manières différentes mais ne s'entendent/s'écoutent plus eux-mêmes... d'où le risque du mal qui entraîne le mal... et les comportements malsains...


- Tant que cela ne gênera/choquera pas de se rendre dans des parcs animaliers ou au cirque ou dans les fermes-usines ou dans des hangars d'êtres subissant des gavages intensifs pour satisfaire les panses engraissées de foie sous prétexte que c'est la tradition à Noël (et j'en passe) ou dans les attrape-nigauds de pièges à touristes grimpant fièrement sur le dos de l'animal qui tourne en attraction ronde toute la journée... Bref, voir des animaux emprisonnés et contraints de vivre et d'agir contre nature...

 
- Tant que cela ne gênera/choquera pas d'être des heures l'avatar d'un "jeu" vidéo proposant le "tout est permis" pour "avoir" ... ou de participer à des marches folkloriques maniant des armes (mais comme on n'est plus dans la "vraie" guerre, on peut picoler jusqu'à se péter la main à sang devant les enfants qui regardent ce spectacle) rappelant ces "jeux" vidéo dans le "réel"...

- Tant que cela ne gênera/choquera pas de couper des arbres et raser des forêts parce qu'on veut sa villa 4 façades ou sa pâte à tartiner "addictivement" collée aux neurones ou des photocopies de feuilles noircissant les classeurs et blanchissant les cerveaux ou ...


- Tant que ... Tant que ... Et bien cela ne gêne(ra)/choque(ra) pas que des enfants soient entre 4 murs pour être programmés et de temps en temps devoir "bouger" pour fournir un spectacle "renfloueur" de caisses enregistreuses sans le/un véritable : "développement artistique" en devant se nourrir d’aspartame au quotidien... Cela ne gêne(ra)/choque(ra) pas que des aînés aillent mourir en "maison de repos" (quelqu’un en est déjà sorti vivant ? ne peut-on pas se reposer jeune ? …)… Cela ne gêne(ra)/choque(ra) pas que les gens crèvent/grèvent au boulot productif et que l’art de manger, de jouer, de chanter, de danser, de peindre, de mettre en scène, de… , de…, de transmettre, de vivre, … soient mis de côté, abandonné, … voire jugé sauf si on a payé pour … Cela ne gêne(ra)/choque(ra) pas d’abuser de la Terre et de ses (res)sources !

- Tant qu’il y a d’la vie, il y a d’la mort… mais quelle Vie/Mort souhaiter en Abondance ?

Des exemples de faits différents concernant des êtres différents, j'en ai à la pelle ! Ce sont pourtant des histoires identiques d'êtres utilisés au profit du pouvoir d'une élite ayant casé dans la mémoire interne de la matrice que tous ces êtres sont puissants à la base pour leur faire oublier en leur faisant prôner une pseudo-fatalité et des excuses insensément compétitives... Alors oui, je suis et sens ma colère enthousiasmée et crie : STOP !!!

©Letizia De Iuliis - La Joyeuse Penseuse - le 14 juin 2019

De la carte bleue à l’Or bleu

Il est libre masque …

... l'eau est précieuse... les agriculteurs le ressentent depuis des années... les questions à se poser en ce moment ne sont pas la 3e guerre mondiale qui est numérique à travers les interdictions et les obligations à tout va faisant perdre le bon sens, l'équilibre, la pensée critique, ... Savoir dire que l'on ne sait pas et porter le masque de manière logique non ? Bref ce n'est pas le sujet principal de mon commentaire ... (... juste un exemple parmi tant d'autres...) mais bien la consommation et surtout la consommation énergétique... je veux dire celle qui nous maintient en vie... et l'eau en fait partie et, les agriculteurs nous aident aussi à nous nourrir... nous nourrir de ce qui pousse en Terre ... car oui, ce ne sont pas les supermarchés qui nous nourrissent le mieux, ils nous maintiennent en vie et en mode addiction pour une mauvaise santé dépendante de la "médecine", de la "pharmacie", ...
Pendant ce temps-là je vois, je lis, j'entends des programmations de barbecues, de boissons bien sucrées d'usine (é)puisant de l'eau pour que certaines populations en manquent, ... , ... et cela dure depuis "toujours" et la zone de confort dont peu veulent sortir on en parle ? Pourtant Coluche qui est mort et cité sans cesse (ben oui on le voit hein ce phénomène de postérité où les gens sont reconnus quand ils ne sont plus de ce monde pfff... et encore tout dépend si c'est un homme ou une femme... autres discussions...) l'avait déjà dit : "... et dire qu'il suffit que les gens n'achètent plus pour que ça ne se vende plus ... "...
Je nous souhaite de beaux moments chaleureux en respect de cette eau que je nous invite à boire en la (res)sentant dans notre corps, à (res)sentir sur notre peau, à utiliser en consommation utile et modérée... car oui la sécheresse est bel et bien en route... c'est réel et bien plus important que le conflit du port d'un masque qu'on n'a pas puis qu'on a puis qui est bien/mal porté puis qui est conforme ou non... puis ... puis ... (le porter de manière sensée est quand même le reflet logique des doutes et de l'éloignement de tout ou rien non ?) ... alors que se voiler la face sur le déni là on ne le nie pas ! À bon entendeur !

©Letizia De Iuliis - La Joyeuse Penseuse - le 30 juillet 2020

 

Les traditions, c'est folklorique !

Ça tourne

Les maisons de repos, les écoles, ... ces mouroirs de torture du vivant... sont des entreprises créées pour emprisonner des personnes apportant la vie, la naissance, le renouveau, la sagesse, les expériences... Entre-temps c'est la production d'adultes, le conditionnement à la réussite où l'illusion de croire qu'il faut "travailler" (oubliant le travail sur Soi(e)) pour "devenir quelqu'un", de faire, d'avoir, ... et de "tout donner" en ayant la carotte qui fait avancer quotidiennement... C'est une HONTE (...et le mot est faible) !! Et entendre tous ces discours, ces phrases toutes faites sur un ton "gagatisé" "prouvant" le titre, le métier, la profession, ... exercé tel qu'il est demandé euh imposé d'exécuter... sous prétexte de se situer entre ces deux Grands Âges et de savoir mieux ce qui est bon pour l'autre... en l'occurrence le jeune et le vieux... parce qu'endoctrinement à la récompense, aux bons points, à la pseudo-efficacité, ... Bref à utiliser les corps en lobotomisant les esprits et vice versa... Cet extrait en plein "celui que je ne veux plus citer" est la représentation d'un tout et le trop-plein est là sauf qu'il faut que les gens crèvent de faim pour que cela bouge... et encore... car l'inconscience que le vivant a déjà faim de Vie depuis belle lurette est bien forgée...

C'est d'une telle évidence !

Les personnes âgées sont des problèmes à gérer, les enfants sont des problèmes à gérer, les adolescents sont des problèmes à gérer et les entre-deux se faisant appeler adultes se croient responsables parce qu'ils essaient de régler ces problèmes se sentant alors utiles et étant le problème le moins difficile à gérer pour "eux" vu que la minorité qui fonctionne autrement sera catégorisée comme anormale (logique vu que c'est la majorité qui suit la norme...) et rejetée, enfermée, ridiculisée, humiliée, ciblée, regardée de travers, maltraitée, ... comme l'est le vivant en général... L'enfance est plus proche de la naissance où être présent est fort vu que le futur est inconnu comme la vieillesse est plus proche de la mort où vivre en présence est fort vu que le futur est inconnu. Entre les deux, c'est cela qui a été oublié, dénié, ... à coups légers et violents de croyances, de manipulations, d'utilisations, ... Arrêter de séparer la nature et l'humain car c'est semblable et cela revient au galop donc accueillir ces pulsations qui ont assez été sabotées... en repensant, en ressentant cette naissance vécue à travers une mort passée... Ce sont des expériences que les leçons sont tirées, apprises, ... au fil conducteur de la transmission d'idées, de pensées, ... de connaissance(s) (avec naissance(s)^^)...

©Letizia De Iuliis - La Joyeuse Penseuse - le 21 janvier 2021

Ça dérange

La c.e.n.s.u.r.e grandit sur F.a.c.e.b.o.o.k de la part du réseau, de médias, de politiques, de syndicats, de gens apeurés, de "pro zone de confort" et "retour à la normale", de groupes réclamant des publications allant uniquement dans leur sens, de gens en quête de pouvoir et de popularité, ... et surtout quand le questionnement, la remise en question(s) est sur l'immunité collective, sur le fait que la santé est soi-disant importante avec vente et (sur)consommation nocive et absurde, sur les décisions à la place des autres (peu importe l'âge et le sujet), sur la peur de la mort (donc de la vie), sur le fait de penser par et pour soi-même, ...
Voici mon compte T.e.l.e.g.r.a.m.
Concernant les écoles, elles devraient logiquement être ouvertes avec une prise de conscience qu'elles doivent devenir humaines : plus de classements, de catégories, de compétitions, d'insalubrité, de réseaux, ... à tout niveau et à tout âge (adultes y compris hein ^^)... et s'il vous plaît stop de mendier ce que le système ne donne pas exprès pour après le donner sous conditions hein... Les syndicats brandissent leur drapeau de sauveur pendant que les enseignants agissent celui de victime (entraînant par moment les élèves sans avis des parents et sans en discuter avec tous) et le système-bourreau se marre en voyant ses cobayes où la colère monte entraînant maladie, violence, détresse, division, insulte, ... En 2021, il est temps de reconnaître, d'accepter et d'agir (autrement que ce qui a déjà été...)...
L'École doit (s')Ouvrir ! Elle est la base de la société... ou alors elle doit fermer à tout jamais et se (re)construire par et pour le "peuple". (Les "dirigeants" le rejoindront hein vu que minoritaires juste accrochés à leur business...) ...
La construction collective d'un/du nouveau monde (...qui a(vait) déjà commencé... avec le système et qui fonctionne comme lui (in)consciemment et qui n'aiment pas ça ^^) sans le système...
 
GO : 
Bonjour tout le Monde,
Ce message d'appel à l'Union qui fait la Force pour stopper. Oui arrêter le n'importe quoi !
Je m'adresse à Vous ici pour que les cours à l'école et à tout âge cessent. En présentiel, nous arrivons (presque... pour être sympa) au summum de l'absurde et de la malveillance. À distance, il y a des risques par rapport à certaines situations délicates dans divers foyers, de l'intrusion dans le privé, de l'imposition à avoir du matériel adapté (en débloquant tout-à-coup et absolument des budgets alors que le souci et les inégalités ont toujours existé...), du stress et des doutes générés, ... et du non sens d'être là virtuellement (qui peut être chouette à certains moments et dans d'autres conditions...) alors que le contact est essentiel. Mais la proposition de continuer le minimum de contact (telle la nouvelle carte bancaire à la mode) dans des règles restrictives anxiogènes avec changements d'organisation systématiquement demandée quand tout ce qui a été imposé juste avant est prêt/fait devient dangereuse au niveau de la Santé de tous... La boucle est bouclée donc Stop ! Je souhaite prendre mes responsabilités d'Humaine, de Maman, d'Enseignante et de Citoyenne pour que ce cirque cesse !
Cependant, j'ai besoin de Vous car seule c'est impossible.
Une Vivante qui ne demande que la Vie et donc une action pacifiste, logique et bienveillante en conscience que le système fera tout pour continuer à décider pour nous quoi que l'on dise ou fasse dans cette aberrante continuité d'organisation mondiale de la maladie et de la docilité... Je me questionne donc sur le "jusqu'où allons-Nous aller dans cette soumission flagrante ?"
Voici une idée, une proposition, ...
Il faut assurer les services minimums, primordiaux, nécessaires et essentiels (donc ces personnes-là vont travailler). [Ce qui permet de "tout" ouvrir, de consommer juste (et juste ce qu'il faut), de "boycotter" les "grands" (ainsi que : fast-food, tabac : en aidant les accros à diminuer voire arrêter, ...), les médias et personnalités politiques : débrancher, désabonner, "déliker", partager entre nous ce qui nous intéresse, payer en cash, troquer, ...]. Et pour les autres, aller devant chaque école (ou dans la cour) sans les ouvrir et rester là : familles, (grands-)parents, adolescents, enfants et personnel de l'école en disant simplement stop comme on le ferait dans le quotidien quand une situation devient trop compliquée... La vie est simple, difficile et complexe et nous la vivons de manière compliquée en croyant la faciliter alors Go pour le monde meilleur en conscience que c'est apprendre à subvenir à nos besoins à travers les compétences de chacun qui a tout son sens et laissons les "dirigeants" se dépatouiller eux-mêmes dans leur gueguerre car le Vivant a besoin de la majorité et non cette minorité en soif de pouvoir.
Être en grand nombre et répéter l'action chaque matin dans un "diviser pour mieux régner" sensé car nous serons en masse dispersée et dans une union qui fait la force !
S'il y a des musiciens, des comédiens, ... et bien ce sera l'occasion de se faire du bien, de chanter, de danser, ... et de faire passer le chapeau ^^ + du sport, du yoga et autres avec les profs spécialistes + des cercles de paroles avec moi et avec plaisir + ... + ...
S'il y a de bonnes adresses pour casser la croûte debout, c'est l'occasion également de gagner son pain et d'en offrir si besoin pour certains ^^
(S')il y a des impôts/imposés à payer, stop !
S'il y a des craintes, des peurs, ... quelles qu'elles soient : rester en face de chez soi en silence symbolique et méditatif, en musique et/ou autres, en dons/troc/ventes, ...
S'il y a ...
Serrons-nous les coudes au lieu de se dire bêtement bonjour avec...
Quand commençons-nous ?
 
Vibrer, revenir à soi, à son intuition, à sa lumière, à son amour... pour que l'Amour fleurisse enfin ! Stop de réclamer le soleil quand la météo est peu clémente et se tourner vers sa propre étoile. Je répète que cela date de bien bien avant mars 2020... L'homme et ce que l'on connaît de l'histoire n'a (presque) jamais été sensé, ... ni Humain car il en est privé et empêché dès qu'il essaye sans se rendre compte que son impuissance vient de sa non prise de pouvoir intérieure, personnelle, et extérieure. La pensée, le mental, l'esprit, le corps, ... tout est lié et il est possible de co-créer en reconstituant son propre puzzle en interdépendance. La lobotomie collective est puissante et forcément la vie ensemble est impactée et en danger... Le danger est manifesté à travers ce fameux bouc émissaire couronné. S'il était vraiment si dangereux, il n'y aurait pas toute cette absurdité ! Au feu les pompiers :
- Euh, on y va à combien ?
- Ouais mais on prend quel camion ?
- Attendez on oublie un détail, faudrait se concerter pour savoir qui le conduit ?
- C'est où que l'incendie s'est déclaré encore ?
- T'as un GPS ?
- Attendez je vais l'chercher...
- Non et, faut d'mander l'autorisation hein !
- J'arrive je vais imprimer le document...
- Mince y a plus d'encre !
- Ah ok mais on n'a pas le budget accordé pour en acheter...
- Je vais vite le faire chez moi...
- On ne peut pas quitter son lieu de travail "comme ça" mais là 'y a urgence !
- Fonce, on t'attend
- ...
🤷‍♀️👩‍🚒Cliquer sur l'un ou l'autre ^^
- ...
L'humanité (se) doit (de) (re)naître !
Et une phrase importante qui circule et qui fait sens pour moi (car je fais de mon mieux dans les 2 sens) est : "Je suis responsable de ce que je dis mais je ne suis pas responsable de ce que tu comprends." ... À bon entendeur.
©Letizia De Iuliis - La Joyeuse Penseuse - le 23 mars 2021

Ça rassure

Photo d'un hôpital d'Ancona (Italie) envoyée à sa maman pour la "rassurer"... L'enfant doit sûrement déjà être rassuré lui-même... Lobotomie sensorielle, ... à 7 mois, il va bien "grandir" ...
Pour votre s.é.c.u.r.i.t.é, le s.y.s.t.è.m.e. s'occupe de tout en "nous rendant responsables (à vous de trouver le(s) sens/l'essence de ce mot...") ...
 
©Letizia De Iuliis - La Joyeuse Penseuse - le 30 mars 2021
169774740 1582260978633849 6844299413669351061 n169189298 1582261015300512 2641354956376927594 n
C'est faux car je ne voyais plus mon commentaire également... Bref, deux exemples parmis tant d'autres... 

Ça boum

Au Bois de Cambre à Bruxelles comme ailleurs, ce qui devait arriver arriva... L'histoire se répète(ra) tant que ce n'est pas compris. La police est censée être là pour la sécurité et la médiation. Il y a sûrement beaucoup de policiers qui sont contre ce qu'ils font (comme dans bon nombre de métiers) et c'est là qu'est le noeud du problème...
Chacun exerçant son métier joue un rôle mais comme au théâtre un même rôle est joué différemment...
 
Les jeunes ont la peur et la colère qui montent à travers ce qu'ils ressentent.   Ce sont des éponges dit-on... Ils ont l'exemple de beaucoup d'adultes paumés et endoctrinés à la maltraitance douce... et voilà le résultat... Il y a énormément de façons de revoir notre système et la première est de couper avec tous les liens politico-médiatiques et médiatico-politiques. Ce n'est pas aux autres de diriger notre vie.  Nous pouvons co-créer, guider, transmettre, établir des règles justes de vie ensemble... mais il faut arrêter de tourner autour de son nombril tel le poisson rouge perdant soi-disant la mémoire après trois tours de bocal qu'on lui a imposé en le privant de liberté... et se bouger... Et là, il y a un contre-pied inverse sur la balance qui est en train de s'auto-équilibrer... Cependant, voilà, par quoi faut-il (encore) passer ?! Alors que nous sommes nombreux tout au fond à ne pas vouloir cela... au plus profond... car l'Humain n'est pas comme ça.  Il a été formaté... S'il y avait un réel et grave danger, c'est en mars 2020 qu'il fallait être strict... ici l'anguille sous la roche est électrique !
 
Pour qui juge et fait des généralités en étiquetant : jeunes, policiers, journalistes, ... et surtout suit les médias traditionnels, voici le grand n'importe quoi car il n'y a aucun danger ou débordement voulu ou programmé si ce n'est dans les ordres donnés à la police, aux politiques, ... et aux JT populaires qui les suivent bêtement comme tout qui prône "faire son boulot" ...
Merci aux policiers sensés qui manifestent en avoir marre également, aux journalistes indépendants, aux personnes y compris les jeunes qui bougent pacifiquement tout comme les enfants à l'école qui deviennent violents face aux injustices qu'ils ressentent quotidiennement dans une vie où leur avis ne compte pas voire jamais... Ce qui se passe ici était prévisible et tant les gens et les animaux sont utilisés pour des choses inutiles... C'est d'une tristesse pathétique... et surtout stop de se plaindre du gouvernement hein... en mettant en avant Disneyland, le foot, miss Belgique, les fasts food, les parcs animaliers, les décorations de Pâques, les soldes, la disparition du secret médical, les collections de masques jetables/coton-tiges géants/films entourant ce qui ne peut plus être touchés/vendus... (qui ont soudain remplacés les déchets qui diminuaient... l'industrie du plastique se porte bien...)... la liste est longue... avant de parler de santé et d'hygiène svp... parce que remplir les hôpitaux avec des blessés et des gens qui ont pris froid avec les canons à eau et j'en passe c'est vraiment prendre soin de soi et des autres hein (... et si le drône le prône hum ...) et d'ajouter que si les transports en communs et les rues commerçantes sont bondé(e)s c'est parce qu'il faut bien aller travailler pour l'économie du pays... et, et, ... penser à ses vacances au soleil... pfff...
Le peuple doit prendre ses responsabilités et cela commence individuellement...
©Letizia De Iuliis - La Joyeuse Penseuse - le 1er avril 2021
 

Ça marche

Suite à l'annonce de l'annulation des marches commémoratives Sainte-Rolende, Saint-Rock, ... pour la deuxième année consécutive : 

Aaah la bonne nouvelle est la remise en questions et en perspectives... Enfin !
Un monde qui réclame la paix en commémorant la guerre... euh... Il est temps de stopper hein !
Marcher symboliquement sans utiliser des armes
- qui font des blessés,
- qui bousillent les tympans,
- qui effraient les animaux voire les tuent (... mon fils a vu un oiseau tomber net devant lui à quelques mètres suite à des coups de tromblons venant d'un ou deux kilomètres à la ronde... mort sur le coup c'est le cas de le dire...),
- qui utilisent/dressent des chevaux (...comme ceux des policiers tellement jugés ou adulés à l'heure actuelle sans conscience que nous sommes tous dans le même bateau...) chargeant pour manifester leur peur ou leur ras-le-bol ou... (... une année j'ai mis vite des enfants à l'abris d'un cheval qui ne voulait plus obéir... et le comble est que les conversations principales portaient sur "un cavalier qui doit pouvoir gérer sa monture"... pfff...)...
- qui sont mises dans les mains des enfants...
- ...
Et oui quand on arrive dans des vill(ag)es, les traditions "obligent" ainsi que les habitants à suivre le mouvement et pour ma part, je sais pourquoi j'y étais... mais on ne m'y a plus reprise ! Maintenant c'est NON !! Car à côté de ce qui pourrait rassembler pour vivre ensemble, marcher ensemble dans la même direction, cela reste un business
- de l'alcool (avec toutes les dérives et les dangers engendrés...),
- de la poudre à canon (idem quand on sait que certains chargent plus qu'il ne faudrait leur arme ou font "la blague" d'en ajouter dans le fusil d'un autre "marcheur" (et ça marche hein...) et tirent se retrouvant la main en sang (pseudo-preuve de virilité...)... sous les yeux des enfants voyant aussi la femme "cantinière" réduite à vendre, à servir de l'alcool, ... et entraînant les adolescents (ah ces jeunes tellement jugés... miroir mon beau miroir...) à faire de même...
- de la foire, la kermesse, ...poussant à (sur)consommer (y compris des poneys tournant en rond... ainsi que des attractions où pour ne pas être traités de "mauviettes", les enfants sont poussés à y aller pour être photographiés et/ou filmés avec leur visage apeuré...)...
- ...
Bref, en faisant la liste des pours et des contres, il y aurait de grosses économies (en argent certes mais surtout en qualité de vie(s)...) en revoyant les contres assez nombreux et une quantité de bien-être et de mieux-être en valorisant les pours où les talents de chaque habitant, participant, animal, ... seraient mis en avant... Oui marcher, oui se rassembler pour "tirer" ^^ des leçons du passé, oui jouer de la musique, oui... Il y en des pours ! Simplement vivre avec ce que l'on est et ce que l'on a... Difficile certes mais sortir de la zone de confort est une épreuve... Et ensemble, c'est possible !
Alors qui mène me suive...
 
Réaction bienveillante (car là sont une partie de mes intentions dans ma parfaite imperfection ^^) à quelques commentaires car la communication est complexe et surtout par écrit et sur des réseaux conditionnés dans un fonctionnement prônant la solidarité et la compréhension bien souvent sélectives, sélectrices, populaires, uniformes, ... (... et personne pour penser, co-construire, co-créer, réfléchir ensemble, ... personne ! ... Quand je dis que l'école a bien fait/fait bien son taf ...) :Démocrassie050421
 
Démocrassie 050421169380890 2557485474545407 1154691122157595282 n
Je lis ici des jugements de valeur ainsi que des peurs, des inquiétudes qui sont tout-à-fait fondées... Cela entraîne malheureusement des paroles typiques et des clichés tels que "si ça ne te plaît pas, rien ne t'y oblige, va voir ailleurs... " et j'en passe... Cependant je n'entrerai pas dans le jeu malsain de la justification car je sais pourquoi j'écris... 
 Je ne me sens pas responsable de ce que les autres pensent, disent, font, comprennent, interprètent, ... et (res)sentent.
Bienvenue dans une partie de mon univers (pour mieux comprendre (ou non) car tout est (re)lié) tout comme je suis la bienvenue à Gerpinnes, à Thuin, à ... ou ailleurs sur la terre où chacun, chaque être vivant a une place pour Être. 
Que vivent la musique intérieure et extérieure et la transmission du passé pour qu'à présent l'avancée soit avenir/à venir...
 

©Letizia De Iuliis - La Joyeuse Penseuse - le 05 avril 2021

Ça coule de Source

Je n'ai pas de télé, je ne suis abonnée à aucune chaîne populaire (à part locale), je venais d'arriver sur Faceboook ce lundi 12 juillet et une des premières vidéos que je vois est celle de Macrotte sur la page TF1 sans pub ni autre ... Je n'ai jamais rien vu de cette chaîne sur le fil d'actualité jusqu'à présent... (si cela ce n'est pas un signe de contrôle...) et j'ai coupé direct, entendre 10 secondes m'a suffit... En 2020 (et avant), j'ai déjà écrit/parlé à bourgmestre, ministres et autres... soit c'est réponse-silence, soit c'est réponse-c.e.n.s.u.r.e, soit c'est réponse-toute faite-préparée-et-envoyée-à-qui-ne-va-pas-dans-le-sens-du-poil, soit... , soit ... Je le savais mais j'ai encore laissé le bénéfice du doute... Politique, religion, école, grandes entreprises, ... sont à boycotter au maximum ! Stop ! À quoi accorder de l'importance ?!  Si seulement tout le monde éteignait cette satanée tv en même temps ... Il est là le pouvoir !!

Je ne parle pas de l’allocution de monsieur et j'entends bien le désespoir, la colère, la peur, … mais que faire alors ? Perso des solutions j'en propose mais seule ça n'ira pas et me plaindre cela ne me correspond pas...

Virtuellement j'essaie d'intégrer des groupes mais soit ce sont des plaintes et des peurs non-stop, soit cela devient politique, soit c'est sous conditions, soit cela ne se bouge pas concrètement ou alors à conditions que cela touche personnellement, que cela soit sous les consignes voire ordres de… , que cela soit violent, ... (C'est logique si ça pète, c'est le but... Pourquoi y a-t-il tant de violence dans les cours de récré ? Cela ne date pas d'hier sauf qu'hier "on les mattait" en punitions et coups et maintenant "on leur parle avec des mots édulcorés sortis de "méthodologies" prônées par les neurosciences... (Parlant non ?).  C'est pourtant flagrant que c'est la privation de liberté d'Être (soi)...)... Pffff... Répéter l'histoire ? Mais elle se répète d'elle-même avec d'autres contextes... Cependant le but du contrôle des corps (physique, spirituel, ...) est là depuis "toujours"...

En Belgique, à l'heure où j'écris, il y a des sans-papiers qui font une grève de la faim. Ils en sont à plus de quarante jours.  Je le vois avec des journalistes indépendants, de terrain... Ils sont en train de mourir et certains se sont cousus la bouche... Des gens pensent à leur confort pour partir en vacances et se réunissent pour le foot pendant ce temps-là... Bref, ... tout ça pour dire que quand il y a urgence pour la santé c'est totalement faux que les autorités et la masse populaire se bougent... et bizarrement ils insistent depuis mars 2020 concernant ce couronné (sans plus jamais parler des autres maladies) en mettant l'urgence maintenant ?! ... Urgence sur quoi, pour quoi, pourquoi, pour qui, ... ? Ce commentaire sort tout seul car je sens que cela se répète et qu'en septembre si le peuple ne se lève, ne s'élève pas... c'est aux enfants qu'ils vont continuer à s'en prendre... Pour le moment c'est la séduction pour les adolescents de 16 ans et + avec des centres de vaxxxinnation avec DJ... maintenant ce seraient les 12-15 ans ... et tout cela pendant que tout le monde est content d'enlever un peu le masque, de partir en vacances/à Disneyland/au zoo/au cirque (oui oui ‘y a un dromadaire (et autres animaux) à 2 kilomètres de chez moi avec 15 degrés et de la pluie... il est épanoui comme tout … hum …), de discuter de tests payants (même ça cela ne fait pas tilt...) ou non, ... et de faire des barbecues ...

À côté de tout cela, il y a énormément de choses qui bougent en coulisse mais c'est minime et fort éparpillé... Et encore une fois : où accorder de l'importance et mettre son énergie ? En coulisse et sur scène, il y en a aussi qui prennent soin d'eux et donc des autres, … Pourquoi ne pas mettre cela en avant plutôt que d'entretenir médias calculés et autres superficialités absurdes ... ?

Notre devise est l'union fait la force et sa voisine est liberté, égalité, fraternité, ... Tout est dit !

Perso je continue le plus et le mieux possible… et bienvenue à mes côtés à qui est intéressé !

Dans un groupe, il a été demandé de quoi l’on souhaiterait discuter lors d’une rencontre ? Voici ma réponse spontanée :

Du monde meilleur dont chacun rêve dont j'entends parler depuis ma naissance et qu'il est difficile de co-créer et de co-construire dans une société qui a été bâtie sur l'avoir et le faire plutôt que sur l'être ainsi que sur des croyances, des étiquettes, ... Je garde espoir donc voilà la raison d'intégrer ce groupe qui comme tous les groupes ont déjà un déferlement de publications et de commentaires (in)utiles qui partent dans tous les sens : personnel, culpabilisation, division, ... en zappant l'essentiel qui est l'union à travers l'unicité... Qu'est-ce que chacun a à transmettre à travers l'utilisation choisie de son énergie ? Tout est lié et un sujet en amène(ra) un autre... (C'est mon dada ^^)... Bref long à expliquer par ici, cependant je transmets petit-à-petit par là : linktr.ee/letiziadeiuliis.

Une personne commente et un échange a lieu :

- Je serais intéressée que vous expliquiez l'union par l'unicité et de nous faire part de votre vision du monde utopique.  Et autre point : ce que chacun a à transmettre de son énergie choisie… Et est-ce que vous envisagez ce monde dans une communauté qui s'auto-suffit ou en restant quand même un pied dans le système actuel… Ça peut ouvrir des possibles…

Voici ce qui me vient à chaud en vous lisant : ... union, unicité, unique, ... sont des mots comprenant UN, un ensemble, former UN en étant ensemble, etc...  Concernant l'énergie, à chacun de voir, de revoir, de savoir, ... où il l'utilise, où il la puise, laquelle il offre/partage, ... Pour moi, chaque être vivant a sa singularité nécessaire à tout le vivant... et a donc quelque chose à transmettre, à partager, ... d'agréable ou non selon les points de vue, ressentis, expériences, ... Enfin, au sujet du système actuel, j'ai conscience de ne plus avoir les deux pieds dedans depuis longtemps (... les ai-je déjà eus ? ^^ Je ne le pense pas... ^^ )... mais il y en a forcément toujours un qui y est car ce système nous a poussé à survivre (surconsommer, surjouer, ...) et non à vivre... Ce que j'envisage est à la fois vaste et précis et ouvre certainement des possibles (pour reprendre votre belle idée...)... Si vous êtes intéressée (notamment par "mon monde utopique" ^^ ), je vous invite sur mon site, sur ma page et sur ma chaîne où vous trouverez en partie réponse à votre questionnement et où vos idées, vos pensées, ... sont les bienvenues dans les espaces prévus pour les partager, les écrire, ... Cela fait partie de mes intentions…

Votre commentaire fait du bien car rare pour moi de se sentir "avancer" sur un réseau tellement conditionné... bien représentatif du dit "système actuel" où la patience a été, est et sera le maître mot pour que le paradigme évolue, grandisse, ...

- Merci d'avoir pris le temps d'y répondre.  Je suis altruiste et utopique donc n'y voyez vraiment que du questionnement pour… J’adore cette expression "ouvrir les possibles"… Pas de jugement…

- …

GO !  Et surtout vendredi tout éteindre et tout couper lors du Codeco belge... : à qui s'adresse(raie)nt-ils si personne n'écoute et ne regarde ? Boycott de l'audience et de l'importance donnée... et ce à tout moment... J'ai des années et des années d'expériences et sur les réseaux je ne suis abonnée à aucune marque, aucun politique, aucun média "populaire", ...

©Letizia De Iuliis - La Joyeuse Penseuse - le 12 juillet 2021

 

En pensée et de tout cœur avec tous les sinistrés, toutes les victimes des intempéries où qu'elles soient, ...

Ainsi qu’en reliance de mes pensées à jamais passées et futures et donc éternellement bien présentes de Mère Nature qui réitèrera son message tant que l’humain ne revient pas à sa propre nature donc à Elle, ne devient pas à travers son Humanité sous-entendant patience et humilité.  En ce jour de débordement, il n’y a pas eu de compétition, de discrimination, de chantage, de masque, de peur malsaine, de violence, de division, de clans, de tergiversation, de races, de religions, de jugements, de royauté, de présidence, d’hésitation, de culpabilisation, … mais bien des gens qui œuvrent dans la solidarité et l’urgence traitée directement.  Une masse d’individus reconnus dans leurs compétences sous des classements et étiquetages logiques car matériels : situation géographique, habitats, moyens de transports, denrées, vêtements, priorités, premières nécessités, … où chacun note (sur un sac, sur les réseaux, dans un message, …) pour une efficacité et une rapidité au lieu d’une note chiffrée, diplômée, expertisée, contrôlée, politisée, médiatisée, … C’est la peur maîtrisée à travers l’amour en accord avec toutes les autres émotions… Une merveilleuse maîtrise alors hors de l’enfermement continu amenant au Paradis éternel en conscience que l’Enfer me ment ^^

Alors oui honnêtement, je l’écris : le Codeco je m’en fiche royalement et toute la suite de ce qu’ "ils" pourront raconter car cet événement est la Vague tant redoutée qu’il va bien falloir reconnaître et accepter dans la difficulté de la Mort qui en découle pour un ultime rAppel à la Vie où toutes les autres gouttes ne font pas déborder le vase et (ré)agissent aux cendres du phœnix, à la hauteur d’une girafe, au rythme d’une tortue, au tissage du cocon papillonné, au minimalisme chaleureux d’un koala et à la douceur des ailes d’une hirondelle… où la goutte qui fera à nouveau déborder le vase annoncera le (nettoyage de) Printemps…

©Letizia De Iuliis - La Joyeuse Penseuse - le 15 juillet 2021

RESPONSABILITÉ

Tous les colibris sont géniaux !! Tous les enfants sont géniaux !! (Pour peu qu'ils soient non ou peu formatés. Cependant, c'est plus facilement rattrapé/rattrapable chez un petit c.. qu'un grand c..).  D'aussi loin que nous pourrons remonter dans le passé de l'humanité, à chercher des preuves, des excuses, des traces, des chiffres, ... du pourquoi du comment... nous gaspillons notre énergie ! Quand chacun d'entre nous comprendra enfin que c'est dans nos profondeurs qu'il faut (oui il faut) se rendre, que c'est à l'intérieur que ça se passe.  Nous sommes des êtres penseurs et l'humain a utilisé cette puissance en masse et aussi en masse en la transformant en pouvoir(s) matérialisé(s). Tout ce que L'Homme croit inventer existe déjà... c'est en nous.  Arrêtons d'être surpris par ce qui est naturel et d'admirer des ongles en gel (je m'égare... hum... mais j'fais des rimes ^^)... Ce que l'homme a inventé c'est le pouvoir, la culpabilité, la compétition, l'égocentrisme, l’abs(o)urdité, ... Ce que l'homme a baptisé "catastrophes naturelles" ne sont autres que les maladies de la terre. Quand comprendra-t-il que c'est identique pour lui quand il est malade ?  Se soigner = prendre soin AVANT la "catastrophe". Pourtant j'entends souvent : "Mieux vaut prévenir que guérir"... Ben alors ? ... Gaspiller du temps mathématique à tourner autour du pot. Toujours le même discours : "un monde meilleur pour nos enfants".  Ben oui, ben leur faire croire que TOUT aura été tenté en cherchant à tout va des boucs émissaires, en regardant les autres et autour de soi tout en tournant autour de son nombril sans regarder plus loin que le bout de son nez ... (et en leur reprochant de se comporter de la sorte : le comble du "bon exemple").  Mais, en vénérant une boîte qui parle et qui nous dit ce qui va mal à des milliers de kilomètres à la ronde ou qui nous divertis d'âneries (oh non je retire car j'insulte les ânes là !)... qui nous divertis de perversion, de violence, de concurrence, ... non pas forcément flagrante(s) mais purulente(s) ... qui nous dit à quelle heure regarder quoi/qui… qui… Nous sommes ce que nous pensons et nous pensons ce que nous sommes et cela devient des paroles et des actes... alors concrètement OUI l'écologie prime, OUI la cessation des prises d'otages (enfants, aînés, animaux et espaces vitaux) prime, OUI la conscientisation prime, OUI la responsabilité en paroles et en actes prime, ...  L'absurdité est à son comble quand la personne sensée (qui raisonne en parlant d'une globalité logique) a raison et que les autres personnes (qui moissonnent en chiffrant leur propre champ de vision à œillères) écoutent juste pour essayer d'avoir raison “également”... Voilà ce que la société formatée et programmée à la compétition reflète ! Et comme je l'ai toujours dit : cela date d'hier sous toutes ses/ces formes et cela continue aujourd'hui sous toutes ses/ces formes !  Alors encore une fois : gratitude aux colibris et plus encore aux colibris bienveillants !  LA vie est entre soi et soi pour qu'elle soi(t) entre nous vivant(e)/vivant(e)s... et pour qui préfère dire "dieu" ou "univers", c'est chou vert et vert chou... c'est être vivant... c'est l'être vivant... et c'est en soi que c'est en vie/qu'est cette envie...

Écrit par une personne imparfaite qui agit du mieux qu'elle peut en disant ce qu'elle fait et en faisant ce qu'elle dit... à la mesure de ce qu’elle est/a/(res)sent... et surtout en sachant ce qu'elle veut et ne veut pas/plus...  Du point de vue écologique, éteignons les lumières (dès qu'elles sont) inutiles.  Et d'un point de vue naturel, éclairons le vivant et laissons les lumières allumées : une bougie peut en allumer d'autres sans s'éteindre... Vi(vr)e ensemble... donc panser/penser ensemble... (Je connais La Joyeuse Penseuse si besoin ^^).  Ensemble, rallumons les étoiles et j’ajouterais : (r)allumons LE Pouvoir !

©Letizia De Iuliis - La Joyeuse Penseuse – 16 septembre 2018

Une piqûre de rebelle euh de rappel par ici avec ce billet d’humeur complétant cet article encore bien trop court...
Comment dire pour ne pas employer le mot : " CON " ... ? (trop tard… et on est en 2019 pourtant !)... Ce que je radote est malheureusement encore une fois prouvé : l'absurdité humaine atteint des sommets avec cet engrenage incessant vers les extrêmes quels qu'ils soient (et oui je fais des liens avec l'actualité tant en Belgique qu'en France... : je vais à gauche ou je vais à droite mais pas plus loin que le bout de mon nez hein et tout en tournant autour de mon nombril... et en raccusant ce que je crois savoir qu'il se passe chez le voisin...)...
Pour trouver un juste milieu, un presqu'équilibre, c'est un besoin, mais là s'il vous plaît, assez ! Ces besoins ont été largement assouvis depuis l'apparition de l'homme non ?!?
Que la force de ceux qui se réveillent/s'éveillent soit plus puissante que jamais pour ne pas lâcher l'affaire en conscience du chaos qui est en chemin ! C'est mon cas, et vous, et toi ?
Allez, ne pas se laisser envahir par ce qu'il ne faut pas faire et par les moutons qui bêlent encore trop (fort) au lieu d'agir et partager ce qu'il faut faire (par exemple cet article)... Go ! Ça changera des selfies cul de poule ou bec de canard filtrés en regard de biche incapable de montrer l'expression de colère/tristesse actuelle !!
La vie est faite de choix !

©Letizia De Iuliis - La Joyeuse Penseuse - 2019

 

Qui a rejeté son démon nous importune avec ses anges. - Henri Michaux

 

Rebelle

Re-Belle 🥀

Le  chemin de la "divulgation totale" du dysfonctionnement de notre nature (abîmée, torturée, ... par... par...) est rocailleux mais j'y crois car les masques tombent... "Le système" essaie encore par la peur mais la logique veut qu'on tente le tout pour le tout... ... il y a tel ou tel sujet mais je pense à "tout" car il y aura un effet domino... Allez encourageons ceux qui disent stop et qui reconnaissent, acceptent et agissent©Letizia De Iuliis - La Joyeuse Penseuse - le 24 mars 2020

Bonus déjà signé : Le pacte d’excès lance

📖Gratitude pour votre lecture.
Aussi, merci de laisser une empreinte de votre passage en offrant vos avis, vos idées, vos ressentis, ... cela peut encore être en lien avec une photo, une image, un texte, une chanson, une musique, ... (dans tous les cas bien citer l'auteur) et de partager si le coeur vous en dit car l'échange est vital et d'autres que moi pourraient également en bénéficier.
Joyeusement vôtre.

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 logorevu decoupePhoto : Letizia De Iuliis ©2018

©Letizia De Iuliis - La Joyeuse Penseuse - 2017-2021

Laisser un commentaire ...