Aaah méditer …

Aaah méditer …

« Méditer est un apport bénéfique quotidien.  Méditer et philosopher font la paire. C'est inné.  

Il "faut" juste les remettre en mémoire active.  Ajouter à ce duo l'écrit et les arts est une recette qui fait des miracles. »  Letizia De Iuliis

Des RESSENTIS DU MOMENT après avoir avoir médité pour “les premières fois” au son de nos musiques intérieures :

… au son/souffle/soupir de la respiration de 2017 à 2019 :

reda

                • “Mon démon était endormi.” Alasane, 6 ans
                • “J’avais l’impression d’être dans une autre dimension. Ça montait, ça descendait.” Badrdine, 10 ans
                • “MERCI... je ne sais pas pourquoi mais merci...” ... “Je me sentais énervée et je me suis calmée.” Leila, 9 ans
                • “Je sens que je grandis mais j’ai un peu peur.” Mathéo, 4 ans
                • “J’étais fâché avec mon frère et ça m’a soulagé.” Romain, 9 ans
                • “Madame, je l’ai fait chez moi avant de dormir.” Aymen, 9 ans
                • “C’est trop bien.” Safa, 6 ans
                • “J’ai aimé méditer car ça m’a appris à me détendre, à me concentrer, j’ai super bien aimé.” Emeryne, 13 ans
                • “J’imagine de grandes mains qui balaient tout. Il y a d’autres techniques pour m’endormir mais quand j’ai du mal, c’est ma dernière étape.” Sadbuh, 10 ans
                • “Merci Madame.” Inaya, 6 ans
                • “Je vois de gros nuages qui chassent mes pensées.” Luca, 9 ans
  • “Pour moi c’est un hâvre de paix. Je vois des champs d’oiseaux pour me détendre. Laetitia, 10 ans
  • “On pouvait respirer, d’habitude non.” Mohamed, 6 ans
  • “Dimanche, dans la voiture j’en avais marre ! Alors, j’ai médité ! Et je le fais aussi avant de dormir.” Lucas, 6 ans
  • “J’étais dans l’espace.” Anwar, 10 ans
  • “J’avais l’impression qu’il n’y avait que moi qui entendais ma respiration.” Diego, 9 ans
  • “J’étais contracté et maintenant je suis décontracté.” Elyas, 9 ans
  • “C’est compliqué de garder son sérieux mais c’était bien.” Zaïda, 14 ans
  • “J’étais ailleurs que dans ma tête.” Badrdine, 10 ans
  • “J’avais l’impression d’être seule.” Coline, 9 ans
  • “J’avais une pensée et je l’ai laissée tomber.” Rania, 7 ans
  • “La méditation m’a fait rire.” Erika, 14 ans
  • “Quand je pense à ce que vous nous conseillez par rapport au fait de penser à manger, j’imagine ce qu’il se passe dans mon corps et je vois un tapis roulant.” Marius 9 ans
  • “Cela fait du bien.” Aya, 8 ans
  • “J’ai ressenti de la sérénité. Comme si j’allais dormir aussi.” Clovia, 6 ans
  • “J’étais apaisé.” Elyas, 9 ans
  • “J’ai adoré faire ceci car cela fait du bien de faire cela ^^” Brittany, 13 ans
  • “La méditation ça m’a plus et ça rapporte du calme.” Noah, 9 ans
  • “Méditer c’est chouette !” Ryan, 10 ans
  • “ La méditation ça apporte du calme, de la paix.” Donovan, 9 ans
  • “ Madame, votre voix fait du bien. Elle est douce et on s’endort presque.” Sitan, 9 ans
  • “J’étais seul dans le noir avec le soleil qui brille.” Abdel Hamid, 8 ans
  • “J’ai senti que j’étais l’eau.” Alasane, 8 ans
  • " Je médite en mouvement, par exemple en faisant la vaisselle. " Christelle, 40 ans
  • " Le vent dans les feuilles faisait de la musique. " Andra, 7 ans (près de l’arbre dans la cour de l’école…)
  • " Mon corps me dit merci. Comme vous nous dites Madame. " Youssef, 6 ans
  • " C’est un mode de "recentration" pour être à l’écoute de soi. " Lucas, 11 ans
  • "Le respect du groupe et de soi-même. "Marwa, 11 ans
  • " Méditer, c’est une idée pour se concentrer. " Sadbuh, 12 ans
  • " C’est un moment pour soi. " Anwar, 12 ans
  • " Méditer sert à respecter les autres. " Asma, 12 ans
  • " C’est une activité qu’on pratique pour pouvoir mieux se sentir et être prêt. La méditation est une chose que je voudrais faire tous les jours grâce à vous Madame, Merci " Fanta, 12 ans
  • " Il fallait se tenir droit et j’ai pensé à un dessin animé : "Le monde incroyable de Gumball". La maman disait à Richard de se tenir droit à 90 degrés sinon on a mal au dos. " Tassnim, 11 ans
  • ...

 

… au son/souffle/soupir de la petite voix intérieure, des pensées de 2015 à 2020 :

Les petits carnets de Madame Letizia : chaque enfant reçoit un petit carnet qui prend peu de place sur le banc.  Celui-ci est rangé à chaque fin de cours dans une petite boîte/caisse afin de rester privé/secret de tous, de toute l’école y compris de moi.  Les enfants le montrent seulement si besoin/envie… Ce petit livret sert à évacuer par l’écrit, le dessin, … par l’expression en couleurs et/ou en mots.  Il peut aussi servir à noter une idée que l’on souhaite retenir ; à utiliser quand son travail est fini pour patienter et structurer, terminer, … etc.  Une fois l’esprit moins envahi par ce qui empêchait la concentration, l’enfant reprend son travail.  C’est difficile à instaurer car ils n’ont pas l’habitude de cette ‘liberté’ mais bien l’habitude de l’occupationnel.  J’insiste sur le fait que c’est quelque chose qui « doit sortir » et qui va dans le carnet au lieu de rester dans la tête, dans le corps, … ; que cela ne dure (pour vous guider en chiffres ^^) pas plus de cinq minutes et maximum trois fois pendant le cours.  Une évidence que je vous confie ces chiffres et que je ne les dis pas aux enfants (sauf si vraiment nécessaire mais attention aux plus futés ^^) mais bien que c’est selon le moment.  Au début, ils auront tendance à le prendre ‘plus’ mais patience s’il vous plaît… Aussi des petits artistes se dévoilent bien souvent… et rien n’empêche de donner une feuille toute blanche si un enfant a besoin de s’exprimer plus car étudier les dessins d’enfants me passionne également par le côté révélateur, symbolique, psychologique, … À cet instant-là, c’est spontanément que l’enfant va montrer le document car cela cache un bien-être ou un mal-être du moment présent ou d’événements passés, de situations vécues, …

  • Madame, c’est le cahier de quoi ? (J’explique…ou réexplique ^^) … C’est vrai, c’est pour nous ? (Oui pour prendre soin de vous, pour se concentrer, pour être juste là, pour méditer, …) … Merci Madame, c’est un beau cadeau ! …

Le mot du moment : un partage pour une introduction (début de la journée, du cours), pour une transition (entre le foyer et l’école et vice-versa, entre la récréation et le cours, …), pour une conclusion (fin de la journée, du cours), pour une mémorisation (car cela peut être en lien avec le cours, avec le vocabulaire du jour, avec le fait de retenir ce que quelqu’un a dit, une définition, …) … Je demande à chacun de dire « le mot qui doit sortir là tout de suite ». Cela entre dans la méditation puisqu’en une fraction de seconde, on revient au moment-présent et on se concentre sur soi et son mot et sur l’écoute des autres car chacun a son tour de parole !  D’autant plus que pour une évaluation des personnes articulant, prononçant, … moins bien, l’aide arrive rapidement y compris pour qui parle peu le français par exemple…

  • Mot de la fin ou mot résumant le cours… Par exemple, après une récréation et les règles à respecter tout en se sentant bien (J’en parle plus loin dans le paragraphe concernant les rangs…) et après un cours de vocabulaire sur la vie ensemble, les règles et ce que l’on avait vécu dehors, un enfant a dit : « libération » …
  • Mot créant un fou-rire
  • Mot créant de l’empathie : selon le mot, l’intonation, l’émotion, … On peut comprendre comment l’autre se sent et s’habituer au fait que c’est à ce moment-là et ne pas l’interpeler toute la journée à ce sujet (sauf circonstances exceptionnelles…)…
  • Mot pour les gourmands : chouette quand quelqu’un dit un aliment ^^
  • Mot nouveau pour certains
  • Lecture plaisir : me dire au moins un mot retenu, nouveau, aimé, bizarre, …

… au son/gargouillis de la petite voix intérieure de l’estomac de 2015 à 2020 :

Je propose aux enfants de sentir, de regarder, d’écouter, de mettre en bouche et de croquer, mâcher plus lentement… Au moment de boire, pareil en ressentant l’eau couler dans le corps…

La collation : La phrase-type est « Prenez votre collation ».  Les enfants ne pensent plus, ne sentent plus, … ils dévorent, engloutissent, déballent les friandises et une parcelle de déchets s’éparpillent tant dans les poubelles que dans les corps.  Ci-avant je faisais part de cet énorme problème de société en terme de qualité et de quantité et je continue ici concernant le lien entre les mots, la méditation et, manger.  J’invite les enfants à manger une collation s’ils ont faim, à prendre conscience de leur sensation de faim, à ralentir, à adapter et ajuster sachant que midi est proche, …

Le dîner : J’invite les enfants à prendre conscience de leur satiété, à mâcher plus doucement, à rester un peu en classe si besoin de terminer (au lieu de courir avec un reste de repas en main…), …

 

Des RESSENTIS DU MOMENT après une méditation pour “les premières fois” au son des musiques extérieures :

… au son du handpan 2019-2020 :

Handpan méditation

  • “J’avais une boule au cœur.” Léa, 6 ans
  • “Je sentais là.” (en montrant le ventre). Mathéo, 6 ans
  • " Madame quand vous jouez, ça me fait penser à la Chine. " Maïra, 6 ans
  • " Merci Letizia, c’est apaisant. " Madame Duvivier, directrice (un matin... dans la cour...)
  • " Ma collègue joue de son instrument et ça fait du bien, je resterais là des heures. " Linda (au téléphone durant une pause)
  • " Madame Letizia, quand vous venez avec votre "tam tam" ^^ ça fait du bien pendant 15-20 minutes, ça m' déstresse pour la journée... " Une grand-mère... (un matin... dans la cour...)"
  • " J’ai frappé le rythme sur mes jambes. " Bradley, 5 ans
  • " J’ai suivi le rythme. " Julia, 5 ans
  • " Madame, le handpan, ça vide l’esprit. " Flavio, 11 ans (…un matin dans la cour…)
  • " Je respirais, j’écoutais et j’ai fermé les yeux. " Dalia, 5 ans
  • " Je me détends. " Nihad et Lisa, 5 ans
  • " La musique, elle parle ! " Grâce, 10 ans (…pendant une méditation-handpan-dîner…)
  • " Je balançais ma tête. " Ousmane, 5 ans
  • " Donc Madame i’faut même pas un gramme de doigts sur le handpan ! " Damla, 9 ans
  • " J’étais dans un toboggan ! " Sofiya, 5 ans
  • " Il y avait la forêt et des petits animaux… " Meriem, 5 ans
  • " C’est tellement beau que j’ai envie de jouer (du piano) avec vous ! " Damla, 9 ans
  • " ça m’aide à respirer " Fatima, 8 ans
  • " ça m’a appris à faire des dessins de l’amour " Madison, 8 ans
  • ...

 

"Ma méditation" de l'Arbre ...

🌱 Être ensemble tel un arbre et ses semblables pour des instants inoubliables ... Letizia 🌱
 
Méditation de lArbre
📷 Leila Ben Moulay 🎨 Fatima, 9 ans
 

Du SPORT pour petits et grande ^^ ... pour une méditation en mouvement...

Foot neige 2019Running

🏃‍♂️🏃‍♀️ Dès qu'il fait froid, un club de course à pied est formé pour se réchauffer...

Exemple en janvier 2017 à Saint-Lambert à Courcelles

 

  ⚽️ Quand Mme Letizia "joue au foot" quatre saisons ... toute la détermination méditative est dans le regard ...

Exemple en janvier 2019 à Notre-Dame à Marchienne

 

 

Des PARTAGES d'intentions et d'expériences :

Deux fois par journée scolaire est l'idéal et le top du top est d'ajouter à la méditation un atelier philo par semaine…

Des enfants qui me disent : " Madame, ... ça détend... ça relaxe... ça aide... ça fait du bien... je me sens mieux... c'est comme si je n'étais plus connecté... j'étais nerveuse et je me suis calmée... j'ai senti ma respiration... je suis tranquille... je suis fière... j'ai essayé chez moi... j'ai médité avant de dormir... je le fais avec ma maman... on peut le faire avant chaque cours ?... j'étais dans ma tête... c'est une concentration physique... j'étais seule... ça fait du bien quand j’en ai marre…"

Des enfants à qui on a collé l'étiquette de " violent " arrivent maintenant à s'éloigner et à s'isoler le temps de laisser passer la colère...
Des enfants avec qui je médite car ils savent comment faire sans ma voix, sans CD, sans musique, ... (juste nous, juste notre respiration), ... essaient et/ou prennent l'initiative d'eux-mêmes...

...

Être en rangs dans la cour au moment où la cloche sonne (début/fin de journée, début/fin de récréations… ) où toute la journée les émotions sont refoulées, bafouées, niées, abîmées, ... et cette idée de croiser les bras qui m'a amenée à "créer" cette méditation... En effet, se fermer extérieurement pour s'ouvrir intérieurement juste le temps, le moment où les rangs sont obligatoires et sont pour moi (dans ma vision) le temps de se dire bonjour et aurevoir (pour les récréations, c'est une autre discussion car aller tous au même endroit en même temps chaque jour n'est pas naturel...). J'ai essayé et les retours des enfants ne sont pas faits attendre... et, cette image et venue à moi "à ces instants"... :

  • Ça fait comme un câlin. Youssef, 7 ans
  • Je sens des fleurs en moi et mon coeur. Mayra, 7 ans

Méditation bras

Fermer la(les) porte(s) un instant, le temps de l'ouverture à soi... d'un moment pour s'auto-câliner, s'emBRASser, méditer, s'aimer, se protéger, se (re)centrer, accueillir les émotions, laisser passer, laisser venir, ... l'instant "t" afin d'être présent "t" ...Namasté ^^ 📷 Source non indiquée

 

Méditation Courcelles

Classe de P2 à l'école Saint-Lambert de Courcelles tous les jeudis après-midi... avec les moyens du bord car on manque de place avec les bancs... : musique de relaxation, massage du ventre, "dodo", émotions (un enfant a laissé couler les larmes... simplement parce que besoin de pleurer ...), rire(s) nerveux pour certains, lecture d'un livre pour d'autres, sieste de 20 min. pour une enfant, "jouer" du piano pour un autre, ...📷 19 janvier 2017

 Méditation Marchienne

Une fois par semaine, les enfants apprennent à être conscient de ce qu'il se passe dans leur corps et leur esprit et à respirer en pleine conscience pour favoriser la concentration lors des activités qui suivront ...

📷 École Notre-Dame de Marchienne-au-Pont

 

 

 

 

Marchienne et Courcelles

Méditer assis sur un banc ou sur une chaise et choisir la position des jambes (res)sentie à ce moment-là OU assis au sol OU couché sur le dos...

📷 P2 : École Saint-Lambert de Courcelles

📷 P1 : École Notre-Dame de Marchienne-au-Pont

 

 Méditation Marchiennejpg

 

Meditation's test : ... les jambes croisées ou non ... et certains qui imitent la position des mains qu'ils ont vue ailleurs... Il y a des rires nerveux, des respirations très intenses et des émotions qui passent... Bref, se réapproprier son corps demande de la patience, de l'énergie, de la pratique, ... ensuite arrivent l'attention et la concentration.

☀️ La veille, un merveilleux cadeau m'a été offert. Un enfant (qui a une grande, une profonde sensibilité et qui pratique avec moi dès que possible depuis 2018) a pris l'initiative de s'installer sur le tapis du local parce qu'il en avait besoin. Un nouveau membre du groupe (qui avait essayé juste une fois avec moi) l'a rejoint et l'a "imité". J'en étais émue aux larmes, je lui ai fait un câlin de gratitude en lui disant que c'était mon plus beau cadeau du jour. Il m'a répondu avec un merveilleux sourire : " Mais c'est avec plaisir Madame Letizia ! "

 

La méditation à l’école pour préparer les examens

meditation examen

Juin perpétuel, période de fin d’année scolaire à jamais/à nouveau difficile à vivre pour bon nombre d’élèves d’écoles imposant encore et toujours des évaluations chiffrant sur un moment ce qui devra soi-disant démontrer le passage ou non dans la classe supérieure. Tel un jeu vidéo où il faut passer les niveaux imposés (peu importe les règles et peu importe qui est aux commandes de l’avatar sélectionné...). Le système rogne, formate, gave, cloisonne, endoctrine, ... comme il l’a toujours fait en jouant le rôle du chien de berger (rôle principal de la pièce mis en scène différemment selon l’époque et les directives du “maestro”). L’écolier ne choisit rien et ne décide de rien (comme durant toute l’année d’ailleurs... autre discussion...). Il ne participe même pas aux réunions et aux conversations le concernant. (Et cela surprend que certains parents aient ce comportement ?! ... ne seraient-ils pas eux aussi “allés à l’école” ... ? ... autre discussion ...). Si, il a la “chance” d’être là, c’est pour subir une sentence, un jugement, un abandon, un rejet, une moralisation voire une condamnation ! A tout cela s’ajoute un/le chantage affectif ou non selon les résultats du bulletin... Je continue ? Une preuve que si les mentalités et les comportements fonctionnement tels des machines, le système sera satisfait des graphiques de sa courbe d’excroissance...

 Exemples en Juin 2018 (bien que ce soit chaque année pareil...), en première primaire, petite méditation pour (se) préparer aux évaluations de fin d'année. Celle-ci précédée de ce que l'on pourrait ressentir :
- ...
- avoir peur

- être en panique

- stresser

- avoir mal au ventre

- ou mal à la tête

Moi : avoir mal au ventre n'est pas forcément être malade, tout est relié dans notre corps...
==> Dans notre ventre, c'est comme si c'était dans notre tête...
Moi : Merci pour cette réflexion !

- ...
Autres réflexions dans d'autres groupes ou en individuel :

- ...

- Je dois avoir des beaux points sinon je suis puni.

- Si je rate, je vais en pension.

- On peut rester bloqué.

- ...

PAS de contre-exemple ...

 

Exemples en juin 2019 à travers une médiation passant par l’écrit en deuxième, troisième et quatrième primaires. (La question était : Comment te sens-tu en cette période de fin d’année ?).

- J’ai peur pour le bulletin.  Je n’aime pas les contrôles.
- Je suis stressé d’avoir des mauvaises notes.
- J’ai peur de ne pas passer en quatrième et de changer d’école.
- Je me sens inquiet à cause des examens.

- J’ai peur de doubler.  J’ai peur des contrôles.
- J’ai besoin d’être tout seul pendant les examens.  J’ai pas envie de rater mon année.  Je ne me sens pas bien pendant cette période.
- J’ai peur de ne pas réussir.
- Je suis fatigué.  J’aime avoir de beaux points.
- Je n’aime pas trop la fin de l’année.
- Je suis stressé et angoissé.
- Mon cœur bat à cent pour cent tellement je suis stressé.

- Je suis stressé et j’ai mal à la tête.

- Pour les examens, on est tous stressés !
- Il faut avoir son matériel ou alors on double.

- Si je réussis, on ira à Disneyland. (Variante : j’aurai un nouveau jeu vidéo...)

- Je me sens fâché et triste.
- ...
Seulement TROIS contre-exemples (avec du “bon” stress) :
       1. Je me sens stressé. Ma maman, même si je double, elle m’aime. Je suis content de vous avoir pour l’examen Madame.

  1. Je serai stressé mais je vais méditer. (Je vais une fois par semaine dans cette classe avec une pratique de méditation en début de cours). Je vais me concentrer et faire de mon mieux. Je ne vais pas faire les mêmes fautes.
  2. Je m’encourage dans ma tête. Je me dis que je peux réussir.

 

Dans chaque groupe d'enfants, aucune ou peu de remarques/formulations positives telles que :
-  J'ai confiance en moi

-  Je vais y arriver

-  Je continue

-  Je peux me tromper

-  C'est possible de recommencer

- ...

Ceci pour vous démontrer que ce sont leurs premières pensées, celles qui viennent spontanément... cela doit changer ! L'adrénaline est importante mais ne doit pas être imposante et imposée. Ceux qui croient en eux n'osent pas l'exprimer car notre système a transformé cela en prétention, en oubli de soi, ... Quant à ceux qui n'y croient plus c'est que le formatage du système fonctionne ...

 

Visite du jour, bon-jour !

Ephémère
Alors que les élèves vont passer une épreuve d'évaluation interdiocésaine de production d'écrit (comme l'appelle si bien notre système programmateur...), un rendez-vous inattendu avec un ami à moi et les amis imaginés par les enfants devant dessiner avant "décrire"...
Quand l'art se divine... à l'expression écrite, devine !
Quand il sera enfin compris partout par tous que la/les "matière(s)" est/sont indissociable(s)...

 

La pleine présence pour le corps et l'esprit, peu importe l'endroit …

🤸‍♂️🤸‍♀️ Château gonflable 'time' 🧘‍♀️🧘‍♂️

 

                    En minute(s) de soi(e) …

Quelques présents pour s'apaiser, quelques souffles de nature, quelques instants vivants, quelques racines au ciel ... la vie est belle ...
Joyeuse présence de Letizia De Iuliis et son Petit Grand offerte avec bonheur.

📖Gratitude pour votre lecture.
Aussi, merci de laisser une empreinte de votre passage en offrant vos avis, vos idées, vos ressentis, ... cela peut encore être en lien avec une photo, une image, un texte, une chanson, une musique, ... (dans tous les cas bien citer l'auteur) et de partager si le coeur vous en dit car l'échange est vital et d'autres que moi pourraient également en bénéficier.
Joyeusement vôtre.

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 logorevu decoupeCrédit dessins : Reda, 7 ans & Doan, 9 ans – 2019

Crédit photos : Letizia De Iuliis & les enfants

©Letizia De Iuliis - La Joyeuse Penseuse - 2015-2021

 

Laisser un commentaire ...