Quand la musique panse ...

Quand la musique panse ...

« La musique est un langage universel qui rassemble des émotions fusionnant(es) entre individus. » Letizia De Iuliis

 
Les besoins primaires pour le cerveau sont l’oxygène, l’eau, le mouvement, le repos/(re)pause, l’accueil des émotions et des pensées, … Une fois ces besoins comblés, les apprentissages pourront avoir lieu plus sereinement. À conditions de lier à cela, le privé, la vie en commun-auté et donc la commun-ication.


Pour favoriser la concentration et la sérénité dans un environnement plaisir/paisible, j’emmène mes amis : djembé et handpan à l’école.


Le djembé étant primitif et dans le besoin du mouvement du corps visant la coordination des gestes, le rythme, l'audace de bouger à sa façon, ... et donc se concentrer/recentrer et se calmer après s’être défoulé dans le bon sens du terme.


Le handpan le rejoint étant profond et dans le besoin du mouvement “interne” visant l’apaisement, le ressourcement, la détente, ... et donc se concentrer/recentrer et se calmer après s’être arrêter un moment.


Ils sont deux feuilles de l’arbre de la méditation et permettent l’accueil et l’extériorisation des émotions dans la bienveillance.

 

« Prends un bain de musique une à deux fois par semaine pendant quelques années

et tu verras que la musique est à l’âme ce que l’eau du bain est au corps. » Oliver Wendell Holmes


Voici approximativement les étapes/règles/structures/limites établies avec les enfants :

      1.  « Faire connaissance » avec les instruments : origine, matériaux, …
      2.  Connaître les règles à respecter : un instrument est un objet précieux et non un jouet.
      3.  Bouger en fonction de ce que l’on (res)sent, librement.
      4.  Apprendre la notion de rythme, la coordination des mouvements, les différentes sonorités, les notes, …
      5.  Établir des règles de « Mieux vivre ensemble » :
        - au moment de la collation, aller jeter/trier ses déchets dans les poubelles en suivant le rythme et attendant/entendant le signal ;
        - pouvoir bouger son corps tout en restant “à sa place” (cour, local, ...) ;
        - respecter la règle du silence et de l’immobilité (tel un jeu) :
        - au moment des trois basses tapées sur le djembé ;
        - au moment où l’on entend le handpan ; ...
        - informations aux parents dans la cour le matin pour faire part de mes intentions à travers ces démarches et pour une collaboration. C’est primordial car (je le répète) nous sommes des personnes et nous arrivons en ayant vécu et ressenti des émotions, des événements, … (la veille ou le matin) (dés)agréables et repartons l’après-midi également avec une journée bien remplie. Cela permet à chacun :
        - de vivre une transition entre le foyer et l’école/l’école et le foyer ;
        - d’accueillir les émotions et les pensées parasites défavorisant la concentration. C’est un entraînement pour le cerveau car en écoutant et en vibrant à travers des sons primitifs (djembé) et à travers des sons profonds (handpan), ce qui est inné revient, à savoir respirer et souffler ainsi que bouger ou non le temps d’un intermède musical.
        - éviter de devoir décharger les soucis et le négatif sur les autres et d’éliminer toutes formes de violences ;
        - se dire simplement bonjour ;                                                                                                                                                                                    - …
      6.  Si la confiance et le respect sont instaurés, pouvoir essayer les instruments...


Une technique de méditation dans le mouvement extérieur du corps (dans ce cas à travers le djembé mais cela peut être aussi de la musique sur support) doit être nécessairement alternée avec une technique de méditation liée au mouvement intérieur du corps avec ou sans support (quel qu’il soit) car notre premier “moteur” est notre respiration.
Je ne saurais retranscrire tout ce qui s’est dit ou fait mais voici quelques exemples et quelques vidéos :
- ...

- Madame, vos instruments vont me manquer pendant le congé (élève de P1).
- J'ai ressenti mes sentiments (élève de P3).
- Madame, moi aussi j'apprends le djembé (élève de P3).

- Madame Letizia, merci pour cet accueil et cette relaxation du matin (une maman dans la cour).

- Vous avez raison, continuez (une maman)!
- On utilise souvent le djembé dans nos fêtes en famille, c'est une bonne idée (une maman dans le couloir).
- Madame, j’ai filmé et je vous enverrai les vidéos. Aussi, j'ai regardé comment était fabriqué un handpan. (un papa dans la cour : merci à lui).
- Cela fait du bien et tu t’améliores dans la sonorité (des collègues pendant le temps de midi).
- Pourquoi n'irais-tu pas dans la grotte de la plaine durant la récréation (une collègue) ?
- ...
- Un vrai rayon de soleil (une surveillante).

- Merci Letizia, c’est apaisant (la directrice).

- " Madame Letizia, quand vous venez avec votre "tam tam" ^^ ça fait du bien pendant 15-20 minutes, ça m' déstresse pour la journée... " (Une grand-mère... un matin... dans la cour...)

- ...

- Après une méditation de 10 minutes au handpan en P1 : "J'avais une boule au coeur." ; "C'était bon" ; "Je sentais là" (en montrant son ventre) ; Merci Madame, vous jouez bien !" ; "Madame quand vous jouez, ça me fait penser à la Chine." ; ... et plusieurs se sont endormis 20-25 minutes et ont ensuite très bien travaillé...
- ...

🐢 Depuis que j'apporte mon handpan (dès que possible) ...

P1 :

- Madame, j'aimerais bien apporter mon "tam tam" mais mon papa dit : " Madame est occupée... 'faut pas la déranger..." ...
- À la fin de mon cours et/ou dans la cour ce serait chouette, rassure ton papa ^^ ...
🥁 Une fin de cours ainsi qu'une fin de journée rythmée dans "les rangs" dans la cour... a ouvert la porte pour une guitare le lendemain...Tam Tam Lachen

P4 :

- Madame, est-ce qu'une fois je pourrai amener ma guitare ?
- Avec l'accord de tes parents, c'est avec plaisir ! ...
🎸Les jours, les semaines et les saisons passèrent et le moment se présenta... Des notions de solfège se sont transmises de l'enfant à l'adulte accompagnées de la rythmique improvisée de l'adulte à l'enfant... Échanges magiques...
 
 

Alasane et moi

📷 Marie Françoise Mbani

« Sans musique la vie serait une erreur. »  Friedrich Nietzsche


Le système impose un emploi du temps où la musique, les arts de la parole et autres s'apprennent en dehors des heures scolaires ... alors je me questionne : imposerait-on au système l'apprentissage de soi à travers les arts en employant le " temps scolaire "... ? 

 « Dans les profondeurs de sa grotte avec quelques notes pour que la musique panse en douceur et ap-porte. » Letizia De Iuliis

 

 

BONUS tracks

Vampirella rock

 

📖Gratitude pour votre lecture.
Aussi, merci de laisser une empreinte de votre passage en offrant vos avis, vos idées, vos ressentis, ... cela peut encore être en lien avec une photo, une image, un texte, une chanson, une musique, ... (dans tous les cas bien citer l'auteur) et de partager si le coeur vous en dit car l'échange est vital et d'autres que moi pourraient également en bénéficier.
Joyeusement vôtre.

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 logorevu decoupeCrédit photos : Letizia De Iuliis & les enfants

 ©Letizia De Iuliis  - La Joyeuse Penseuse - De décembre 2018 à 2021

Laisser un commentaire ...