Cité des art(iste)s émoi

Cité des art(iste)s émoi

... en art’icles pensés ...

 Au fil du "temps", cet art’icle se complètera, s’ajustera, vibrera, s'illustrera, ... vivra... 

Je vous souhaite une joyeuse lecture au rythme des sens !

Aussi, j’ai dessiné mon logo en 2018 et je vous invite à partager, à offrir vos ressentis, vos idées, … ce que vous voyez, pensez, …

logorevu4 2

 

Art de citer

« Un artiste a toujours des messages à faire passer quel que soit son art (peinture, musique, chant, danse, théâtre, photographie, écriture, dessin, mime, ...). Chacun de nous est artiste de sa vie qui tôt ou tard transmet un(e) bon(ne) heur(e). » - Letizia De Iuliis

« Il faut avoir du chaos en soi pour accoucher d’une étoile qui danse. » - Friedrich Wilhelm Nietzsche

« Trouve la paix. Redécouvre les voluptés perdues. Deviens l'artisan de ton âme, le musicien de ton silence, l'écrivain de ton génie. » - Georges Brassens - 1948 - Lettre à Roger Toussenot

« L’artiste est l’interprète des secrets de l’âme de son temps, sans le vouloir, comme tout vrai prophète, parfois inconsciemment à la manière d’un somnambule il s’imagine parler du fond de lui-même, mais c’est l’esprit du temps qui parle par sa bouche et ce qu’il dit existe. » - Carl Gustav Jung , L'Âme et la Vie

 

« Un tableau ne vit que par celui qui le regarde. » - Pablo Picasso

Vladimir Volegov 2008

©Vladimir Volegov 2008

Pour démarrer, je fais un petit clin d’œil à Vladimir Volegov qui a peint ce portrait en 2008 qui m’a troublée par sa/ma ressemblance. Un style de peinture presque photographique découvert à travers le talent de cet artiste russe.  En consultant sa page et/ou son site et en regardant ses vidéos, vous pourrez voyager dans les coulisses de la peinture qui s’é-toile.  En effet, la brillance des couleurs qui s’effleurent procurent des sensations où la magie demeure dans la présence d’un instant(ané) lent.  En espérant le rencontrer physiquement, je continue les rencontres imagées en moments.

En plus de vous inviter à visionner ses traces empreintées/empruntées sur l’internet de la toile, je vous propose donc de (re)lire (car pour débuter rien de tel qu’un rappel) mon article Apprentis-sage dans lequel je vous parlais notamment de l’exposition d’un artiste Bruxellois : Marcel Berlanger.  Lui qui a démontré à travers celle-ci, le dur labeur avant le “produit fini”, l’idée et les essais avant le projet, la transmission, la passion, la persévérance, la patience, l’en-vie, ... Il est bien entendu qu’un échange avec lui serait également bienvenu.

Comme la pluie

La plume-clavier me démange comme le chante Yves Duteil pour la guitare... après avoir vu une merveilleuse pièce au théâtre de l'Eden de Charleroi.

Je termine ce paragraphe en compagnie d’un fusain avec l’air de rien accompagné de mots inspiré en poésie.  Les arts, la métaphysique, la transmission, les émotions, ... les choses "inutiles" ... comme la pluie ...

 

Mise en scène des art’istes

« Le sens de la vie est de trouver son don, le but de la vie est de le partager. » -  Pablo Picasso

Silence ça tourne... ACTION !

Je souhaite continuer à mettre l'Art quel qu'il soit en avant...  En 2020, alors que beaucoup de messages similaires circulent concernant le besoin d’art dans nos vies, le besoin d’art dans la vie, le besoin de vie en Vie, je remarque que le cloisonnement, le classement, la catégorisation, … restent bien définies et s’isolent d’elles-mêmes…  Chacun défend sa paroisse à différentes mesures (ce qui se comprend, mais …)…   Durant cette période de retour à soi, j'ai été invitée à participer à un projet "lancés de papier" pour des élèves... Vous savez les montages vidéo où l'on reçoit une boulette de papier que l'on déplie et il y a un message écrit dessus ?  Puis, on lance à son tour un papier et l'illusion est qu'on lance à l'autre personne...  Mon idée d'utiliser mon passage dans ce montage pour en (re)faire un avec mes amis et contacts artistes de tout âge est alors arrivée dans mes pensées.  Le but étant de créer une chaîne bien plus qu’artistique, une réalité, une concrétisation au lieu d’une répétition blablatée, … une ‘reliance humaine’ !   Sans parler de ce que le système a appelé "confinement" vu que le but est d’avancer puisque "tout le monde" souhaite un changement, une évolution…   Il me fallait (encore) passer à l’Action et un autre Virus serait donc en phase (non numérotée ^^) de transition, de transmission !   Un extrait de mes intentions est d'oser notre interdépendance, réunir "tous domaines confondus", permettre à chacun de s'exprimer par message(s) et à travers ses talents/de faire sa pub/d'être créatif et créateur.  Chacun a été amené à écrire ce qui lui tient à cœur, ce qu’il veut envoyer à qui le lira, ce qu’il souhaite pour l'avenir, ... et d'être inspiré pour y intégrer son art et pourquoi pas logo/marque/nom/projet/… , ...  Le tout le plus spontanément possible pour être ensemble à ce moment-là… 

On ne nous a jamais amenés à se révéler et tout est fort cloisonné selon les arts, les domaines... Et comme je le répète régulièrement souvent ^^ : cela commence à l’école qui emprisonne au lieu d’élever, pourtant le terme principalement employé est "élève".  On remarque qu’au sein des familles, les similitudes et rapprochements de ce type de comportement inculqué par le système se font lorsque l’enfant qui naît "appartient" à ses parents, à sa famille, à sa patrie, … (La discussion s’ouvre…)…

Durant ces semaines particulières, il est aussi proposé d’applaudir pour le personnel soignant… euh, d’où est encore venue cette idée de ne reconnaître qu’une catégorie de métiers, d’activités, de personnes, de rôles, … alors que nous avons tous notre place sur cette Terre ?  Et le "nous" comprend pour moi tout le Vivant (humain, animal, végétal, minéral, …).  Dans la logique de cette définition tout ce qui fait que l’on prend soin de soi et du coup des autres, "tout le Soignant" et non le "Soi niant".  De plus, il est question de distance physique, sanitaire et "on" nous parle de "distanciation sociale" pour encore détourner les mots sans qu’on ouvre les yeux sur cette réelle définition, cette réelle distance sociale…  Une vidéo invitant donc à s’applaudir soi-même, à se mettre en avant et en valeur, à être au centre du cercle, du cycle l’espace d’un instant pour que seul on soit ensemble…

C'est un bonheur de concrétiser ce que je sens, ce qui m'habite, ce que je pense, … Les sensations éprouvées à chaque vidéo reçue, à chaque petit mot, échange, … avec les participants sont indéfinissables !  Tout s’en-chaîn-ait sans que personne ne se contacte, comme si chaque maillon connaissait sa place… Et bien entendu, l’apprentissage est au rendez-vous car je dépasse mes propres limites (comme d’autres membres de cette belle équipe) à travers ce tout premier montage que je réalise… (Merci pour votre indulgence…).

Gratitude à chaque membre, à chaque participant, à chaque branche, à chaque feuille envolée qui n’a pas pu y figurer mais qui sont bien présents, à mon Petit grand ou mon Grand petit… et à vous ! Profitez de cette publicité constructive pour vraiment aller voir ce que chacun a à proposer au monde et bien évidemment, il a fallu que j’instaure un dernier délai pour recevoir la dernière vidéo qui ne l’est pas vu que chaque être humain pourrait être dans ce montage, dans ce tournage…

Silence ça a tourné... TRANSMISSION… faites tourner… ACTION !

« Les horizons s’ouvrent quand la ligne est imaginaire… » - Letizia De Iuliis

 

Arrête ton cinéma ^^

ÉTÉ 85 - François Ozon -  Juillet 2020

Un film bouleversant et magnifique !  Mon ressenti est que la qualité relationnelle entre les acteurs et le metteur en scène est palpable.  Une confiance doit naître à travers ces rôles puissants tant ils représentent un tout.  Et quand je dis rôles, tous les rôles sont primordiaux.  Une histoire commune et d'actualité avec les freins des années '80 où l'on peut alors lier, percevoir les freins de ces deux dernières décennies semblables ou non à divers degrés.  Quand je vois ces deux jeunes acteurs jouer, cela me conforte dans la confiance que j'ai depuis toujours aux nouvelles générations...  Un subtil jeu de regards et d'expressions qui respirent le rôle interprété où les mots deviennent alors inutiles. Quant à l'histoire et aux personnages, il s'agit d'une rencontre ou d'un renouvellement de rencontres à travers des comportements croisés et côtoyés quotidiennement dans l'observation et le récit intérieurs et extérieurs de leur(s) existence(s).  L'amour de soi à travers la compréhension et l'illusion de l'amour de/envers l'autre qui je le souhaite fera(it) jaillir l'amour inconditionnel.  Un reflet de vie à travers une histoire de la mort vivante qui tue. 

 

Couper 🎬

Pepse ta vie de zestes de folie
Au pays des arts de la chevelure
Où la créativité (p)rend vie
La reliance entre personnalité
Et nature
Amène un(e) coup(e) de pub mérité(e)
En ces temps inouïs
Guidant vers un paradis
Repensant le respect et la fierté
Humour et légèreté joyeusement philo accompagnés de gestes éco-responsables parce que tout est là, tout est dans la nature, ... Voici des liens pour donner/offrir ses cheveux (perruques, dépollution, ...), .. D'une pierre deux coups pour penser au(x) terme(s) folie(s)... Bienvenue en toute philosophie !
 

Handpanie

Une nouvelle manie
La folie
D'une compagnie12

Une photo s(c)olaire
Non protocolaire
Une évolution
Au fil du son
L'image
D'un apprentissage
De l'instantané
Qui présente une clé
La graphie folle
De petites lucioles
Qui volent
Jusqu'au sol
Au-delà des murs
Au fur-et-à-mesure
De silences notés
De chutes portées
Une patience s'impose
À demi-pose
L'impatience s'oppose
En osmose
Au rythme d'un temps
Et de pulsations au tournant
Du cœur grand
De Handpanie
Le pays..(s)age, l'Amie

Rencontre avec un ami, un amoureux : le handpan ... ou chanter comme une casserole (oui, faut que je m’intègre de le monde handpanais ^^) ...

 

Vive Art MelodiouS éveillé par un artisan ‘créativement’ artiste !

« Ce n’est pas le marteau qui a rendu ces pierres si parfaites, mais l’eau, avec sa douceur, sa danse et sa chanson. Là où la dureté ne fait que détruire, la douceur parvient à sculpter. » - Paulo Coelho

Jona Art MelodiuouSJonaArtMelodiouS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enthousiasme, unicité, sérieux, générosité, précision, humilité, passion, musicalité, partages, qualité, ... : la liste infinie d'envies métamorphosées en talent. Jonathan Leroy est le fabricant de mon handpan que vous pouvez retrouver dans cette vidéo comparative. En effet, parler souvent des artistes au-devant de la scène fait parfois oublier les lumières des coulisses, les partenaires d’aventure(s) continue(s), les créateurs de (re)nouveau’x), ...  Dans les coulisses d’Art MelodiouS, tantôt côté cour, tantôt côté jardin, on rencontre Jona Art MelodiouS. Un artisan de qualité qui fait vibrer tant par son métier-parlé que par sa musique-jouée mais aussi par la tôle-martelée.  Ses instruments, tels des bijoux d’orfèvre, n’ont aucun secret pour lui. Une écoute attentionnée et intentionnée à travers le ressenti d’un(e) futur(e) joueur(-euse), d’une (im)patience (im)patient(e) et d’un échange énergétique puissant, surprenant et bienveillant.

Handbanala

Handpanala 2 - Juin 2019

La gratitude envers les fabricants est primordiale et se retrouve dans la composition “Iron and Wood“ de Quentin Kayser ici au côté de Jona Art MelodiouS :

Paniolos 2019 .jpg

Handpan academy - mars 2019

Quand la musique panse, les note-s se jouent et les mots se note-nt ...

Une dextérité maîtrisée dans le regard d’une oreille et dans l’écoute d’une mélodie visualisée.
Un voyage magique vous vivrez quand la musique de Quentin Kayser vous écouterez.

“L’or” d’un atelier, il souffle également un vent de bienveillance créant des bulles hors espace-temps. Des moments de transmission dans lesquels je me retrouve puisque qu’aucune méthode n’est prônée et que l’accompagnement a lieu en toute humilité. Ce qui engendre que mes inspirations expirent la joie de souvenirs incompréhensiblement nombreux à travers des tranches de vie mise en musique par celui-ci et les personnes qui l'accompagnent tant en coulisses qu'en scène.

Quand les silences parlent parce que la musique note, j'ai deux mots à dire à Quentin Kayser : Grande "dingstinction" !

Quentin Kayser et LJP

«  Tout est équilibre. De si jolis instruments sont fabriqués par tant de chaos. La fabrication de ces bijoux passent par des étapes de frappes violentes aux marteaux et les bruits incessants du processus d’accordage. Pourtant, des sons très harmonieux et mélodiques s’en dégagent par les musiciens. Tout est équilibré : Yin & Yang »  -  Quentin Kayser - 2019.  Gratitude à lui pour cette sublime photo s’accordant à merveille à une citation écrite jadis dans un autre article devenu le titre de cet essai : "L'équilibre sain naît du chaos nécessaire.

 

Quand il n'y a pas de mots (ou du moins pas tout de suite), je note trois petits points...

Ces petits ronds qui "mettent en suspens" pour laisser la place au silence... et ce silence qui respire et accueille juste ce qui vient... nous ouvre alors à notre Voix intérieure…  notre Présence… guidant notre Voie… sur les chemins de la Vie…

En effet, une rencontre-"à te lier" avec Thierry Bleton suivie d’un festival instantané où l’image est figée à travers l’œil attentif derrière un objectif, son objectif … dans la magie sonore de ses voyages accompagnés de fou-rires mémorables et d’invitation dans l’eau d’un château.  Vous l’aurez compris, Thierry Bleton a les arts en lui et les personnages de handpaniste, de photographe et de musicothérapeute entrent dans ses changements de peau.

Ces points de suspension sont arrivés quand j’ai entendu et vu "On the Ocean", sa première composition filmée débutant son premier album que voici :

Thierry Bleton album

Ces suspens n’en finissaient plus au-fur-et-mesure qu’il dévoilait ses vidéos… et ont persisté au moment où j’ai reçu, eu, vu, … ces cadeaux inattendus, ces compositions lues tant en mots qu’en sons qui entraînent les inspirations… mon inspiration…

So Thierry, I Can’t Stop Dancing … so You Can’t Stop Playing !

 

Bonus track : la légèreté du poids des mots du Kamelion en “démaux” ...

Vive le handpan et le chemin des notes de maux notés en plume de ding(ue)...

Une continuité des inspirations qui expirent la joie de souvenirs incompréhensiblement nombreux dont celui de mon premier "duo jam" au handpan... avec Mpeya ... ici pris au vol de l'instantané du vent des notes de ma casserole ... qui mènera à d’autres moments “phototanés” :

Mpeyamy pan

Handpan academy - mars 2019

Mais quand les boules de freestyle ont touché le cristal, le coup est fatal. Plus aucun mal non, car bien est le Kamelion. Le stylo dans la main pour horizon en main-tien de(s) "cette" "seizon(s)" et clin d’œil à Nadia Simon.

La voix des soucoupes nous emmène vers une Voie Lactée. Ça plume grave par ici de "Déjà debout"... à "pas lâcher ... 7" et je dis oui à cette voix lactée par les maux alors simplement bravo pour "cette" chanson hors "seizon" !

Joyeuse écoute à qui lira... y compris les notes à-venir ... car tout comme Mpeya, Laeticia a le stylo dans la main...

L'ancre de la gratitude coule sur mes joues qui du papier ou du clavier se jouent ... ✌️Vive Mpeya✌️

Ce recueil est un jardin fleuri de paix :

Mpeya et moiMpeyaetmoi

 ⚔ S.AMOUR.AÏ DU Jour 💖

Big up à la frangine Letizia!
Que ton Amour de la vie suive son cours chaque jour et surtout qu'il t'enseigne les joies de l'apprentis-sage dans la bienveillance.

Les 2 katanas de Letizia :
1. Bienveillance
2. Résilience

L'ikigai de Letizia :
Être en amour du vivant et de l'apprentis.sage amenant (à) la joie de vivre.

« She stood in the storm and when the wind did not blow her way, she adjusted her sails. » - Elizabeth Edwards.

"Respecte, on reste peace..."
"Respect and peace 'til I rest in peace..."

Mpeya – 2020

 

La lecture, cette musique imagée ...

Lecture du soir, bon-soir 📖 Ce 24 décembre 2020, le facteur m'a livré deux albums... Joyeux Noël !! Je découvre Paga au niveau du handpan mais pas que... "Le chemin d'Issa" est percussionnant de résonance(s) et de reliance(s) mêlé à un talent illustrant Florence... J'en suis profondément touchée ainsi que par une dédicace féérique où le sens du mot connaître prend la direction de la reconnaissance 🙏🏼 Hâte que le Monde devienne encore plus Petit dans sa Grandeur pour une nouvelle Rencontre entre les Rêves des Musiciens du Coeur...
 

 Le chemin dIssa

 

Le chant ouvre la voie

Mon précieux handpan m'a amenée à me dépasser à travers un atelier animé par Lily Jung offrant les Chants d'Un Monde. Un moment de résonance dans tous les sens du terme quand ta voix s'accorde à toi-même, à un binôme ou encore au groupe... Une découverte de soi, un cours où le chant devient mouvement de vie.

Lily Jung

 

« La musique, accompagnée de talentueux artistes, est un langage universel qui rassemble des émotions fusionnant(es) entre individus. » - Letizia De Iuliis

 

La danse s’enchante de comédie

De par ses multiples talents, Charline Pielquin est avant tout une personne pétillante. L'occasion de voir cette excellente comédienne, chanteuse, danseuse et pédagogue dans la comédie musicale "Moïse, les eaux du Nil" a confirmé ce que je sentais déjà depuis que je la côtoie. Ce que j'ai perçu est un peu comme indéfinissable. En effet, l'expression di(rai)t : " elle sort du lot ", et bien oui, elle dégage ce quelque chose, ce petit plus telles des pépites et des éclats dans une recette culinaire. Ce qui engendre une faim assoiffée de renouveler l'expérience et de la revoir sur scène.

Charline

 

 

Humour et légèreté joyeusement philo ...

L’humour se trouve en fin car il faut bien finir par en rire…

«  ... faut quand même penser à marcher ... ouais, mais sans penser que tu penses à marcher ... tout en pensant à marcher, sans penser que tu penses à ne pas penser à marcher ... » - Bruno Salomone - Le mannequin

Avant “Euphorique”, déjà ‘euphorique’...

Voilà que je redeviens adolescente... Brunooooo !! Je l'adorais déjà à l'époque (le mannequin, le cochon d'Inde, Mickael d'Amour, MC Saturne, Nadia, ... Nous ç Nous, ...) ... et voilà qu'il remonte sur scène après 13 ans d' "absence " ... son spectacle a l'air hors du commun ... et il "vieillit" plutôt bien ^^

Après Euphorique...

Bruno Salomone

Euphorique - 2017

Urgent : Quelqu'un connaît-il un moyen d'étirer les zygomatiques ? ^^ C'est confirmé : rire est un sport. Je me suis donnée à fond, et cela au premier rang ! Bruno Salomone est bien plus qu'un acteur et un humoriste... Au Trocadero à Liège, je n'ai pas vu un spectacle de sketchs mais bien un sketch de spectacles ! Une performance indescriptible. Un(des) jeu(x) subtile(s) de mot(s) (in)existant(s) et de rôle(s). Un scénario reprenant plus de 40 personnages (dont certains que j'ai adorés retrouver : Mickaël d'Amour, Nadia, MC Saturne, ...) joué par un homme simple, humble, drôle, décalé, intelligent, beau, talentueux, ... Une histoire où il réussit avec brio à transmettre les valeurs qui me tiennent à cœur (car moi aussi : " je suis née en riant " ;) ) et qui sont bafouées par le(s) système(s) et les comportements toxiques dans et avec lesquels nous vivons en étant alors juste à côté de notre vie, de notre moi... Simplement et sincèrement merci Bruno Salomone pour ce moment de légèreté et de profondeur tout en humour.

BrunoSalomone

Arbre, soleil, … Copieur !

Les misophones ...

… ou la sélection de bons sons“ tel cet art’icle en totale connexion ...

Sortie de son premier roman le 18 avril 2019 ... La “mise en feuille” suivra dans une entente art-iculée en silence d'un tapotage de clavier...

Les misophones

Une mise en feuille(s) digne d'une lasagne où se cachent des saveurs insoupçonnées et des goûts de déjà-vu. "C(e n)'est (pas) parce que c'est Bruno Salomone", dirait l'autre, mais moi je dis : "Et si ce n'était pas lui qui avait écrit ? Hein ? Les Misophones ne serait pas ce qu'il est à travers ce qu'ils sont par définition(s) ou non... 🙃

 

« La Présence est là où il y a de l’art. » - Letizia De Iuliis

📖Gratitude pour votre lecture. 
Aussi, merci de laisser une empreinte de votre passage en offrant vos avis, vos idées, vos ressentis, ... cela peut encore être en lien avec une photo, une image, un texte, une chanson, une musique, ... (dans tous les cas bien citer l'auteur) et de partager si le cœur vous en dit car l'échange est vital et d'autres que moi pourraient également en bénéficier.
Joyeusement vôtre.

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 logorevu decoupeCrédit photos et illustrations : Letizia De Iuliis & Co

Letizia De Iuliis ©La Joyeuse Penseuse 2013-2020

Laisser un commentaire ...